Les nouveaux billets sud-africains à l’effigie de Mandela en circulation

Les nouveaux billets sud-africains à l’effigie de Mandela en circulation

Un billet de 200 rands à l’effigie de Nelson Mandela
© AFP/Archives Stephane de Sakutin

La Banque centrale d’Afrique du Sud a mis en circulation mardi ses nouveaux billets à l’effigie de Nelson Mandela, premier président noir du pays et icône mondiale du pardon et de la réconciliation.

« La Banque centrale est fière de pouvoir honorer de cette façon l’icône de la lutte (contre l’apartheid) en Afrique du Sud et le premier président démocratiquement élu », a déclaré la présidente de la Banque centrale Gill Marcus, qui a été symboliquement la première personne à utiliser un nouveau billet mardi matin, chez un primeur de Pretoria.

« Madiba (le nom de clan de Mandela) est réellement un Sud-Africain extraordinaire, qui touche chacun d’entre nous d’une façon ou d’une autre », a ajouté Mme Marcus, qui était accompagnée par la presse.

Dorénavant, les cinq coupures sud-africaines de 10, 20, 50, 100 et 200 rands porteront l’image de Nelson Mandela sur une face. L’autre face conservera les actuelles images des « big five », les cinq animaux les plus prisés des amateurs de safari: éléphants, rhinocéros, buffles, lions et léopards.

L’ex-président, aujourd’hui âgé de 94 ans, n’apparaît plus en public depuis longtemps et vit retiré dans son village d’enfance de Qunu, dans la région du Cap oriental.

Emprisonné pendant 27 ans par le régime raciste de l’apartheid, libéré en 1990, il a négocié avec le régime blanc la transition démocratique, et a reçu pour cela le prix Nobel de la paix 1993, conjointement avec le président de l’époque Frederik de Klerk.

Il a ensuite été élu président de l’Afrique du Sud en 1994, et est resté au pouvoir jusqu’en 1999.

Avec AFP

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
banqueéconomie

Related Articles

Burkina : «Affaire des écoutes téléphoniques» Zida en contradiction avec son ministre de l’intérieur

[GARD align= »center »] L’affaire des écoutes téléphoniques au Burkina lors du putsch manqué de septembre dernier n’en finit pas de livrer

Sénégal: Karim Wade la CEDEAO examine sa plainte

Cinq anciens collaborateurs de l’ex président sénégalais Abdoulaye Wade, dont son fils Karim, avaient déposé une plainte contre le gouvernement

« L’actualité africaine en 5 titres » du 11 octobre 2016

[GARD align= »center »] Le Rwanda met en garde la France Le président du Rwanda Paul Kagame a mis en garde la

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*