Les USA assouplissent les sanctions contre l’Iran dans les télécoms

Les USA assouplissent les sanctions contre l’Iran dans les télécoms

Selon la quotidien Les Echos, les Etats-Unis ont décidé d’assouplir les sanctions contre l’Iran le 30 mai 2013, notamment dans le secteur des télécoms. Cette bouffée d’air pour le régime du président Mahmoud Ahmadinejad permettra aux entreprises américaines de vendre des téléphones portables, des logiciels et d’autres technologies nécessaires aux télécommunications. Ainsi, les Iraniens pourront avoir accès aux nouveaux iPhones d’Apple ainsi qu’aux dernières versions de logiciels, jusqu’ici disponibles seulement sur le marché noir à Téhéran.

Au-delà des seules entreprises américaines, c’est le secteur national des télécoms tout entier qui risque de respirer un grand coup. En effet, pour MTN, ce recul des Etats-Unis dans le blocus imposé à l’Iran aura certainement des retombées positives pour l’entreprise qui fait face, depuis l’acquisition de la licence de télécommunications iranienne, à une rudesse du marché. L’entreprise a d’ailleurs eu beaucoup de mal à rapatrier ses fonds issus des revenus pour le dernier trimestre de 2012.

D’après Wendy Sherman, le sous-secrétaire en charge des affaires politiques du département d’Etat, les USA ne voient aucun intérêt à couper les communications. Au contraire, le pays va « encourager les communications par tous les moyens possibles » au regard du rôle qu’ont joué les réseaux sociaux dans la contestation de l’élection présidentielle de 2009. L’Iran est sous le coup de sanctions dans plusieurs domaines à cause de son programme d’armes nucléaires. Des accusations rejetées par l’Iran qui plaide le droit au nucléaire civil.
Oeil d’Afrique avec Ecofin

 

Roger Musandji

Roger Musandji

Fondateur de RM COMMUNICATION, société éditrice d'Oeil d'Afrique.



Related Articles

Burundi : le président Pierre Nkurunziza réapparaît

Le président burundais Pierre Nkurunziza est apparu dimanche à son palais de Bujumbura, pour la première fois depuis la tentative

RDC: le président du sénat met en garde contre un changement de Constitution

[GARD align= »center »] Le président du sénat de la République démocratique du Congo, Léon Kengo wa Dondo, a mis en garde

Burkina: le Premier ministre malien rencontre le médiateur Compaoré

OUAGADOUGOU – Le Premier ministre malien de transition, Cheick Modibo Diarra, s’est entretenu vendredi à Ouagadougou avec le président burkinabè

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*