Pour les USA, la situation au Burkina Faso est issue du non respect des règles établies

Pour les USA, la situation au Burkina Faso est issue du non respect des règles établies

[GARD align= »center »]

Déclaration de NSC porte-parole Bernadette Meehan sur la situation au Burkina Faso

Les Etats-Unis sont profondément préoccupés par la détérioration de la situation au Burkina Faso qui résulte des efforts pour modifier la Constitution pour permettre au chef d’Etat en exercice de briguer un autre mandat après 27 ans au pouvoir . Nous croyons que les institutions démocratiques sont renforcées lorsque les règles établies sont respectées avec cohérence. Nous appelons toutes les parties , y compris les forces de sécurité, pour mettre fin à la violence et revenir à un processus pacifique pour créer un avenir pour le Burkina Faso qui va construire sur les acquis démocratiques durement acquis du Burkina Faso.

Burkina: la France appelle au «calme» et à la «retenue»

La France a appelé à un «retour au calme» au Burkina Faso en demandant «à toutes les parties de faire preuve de retenue» après les violences qui ont fait au moins un mort jeudi matin dans la capitale Ouagadougou.

La France, qui compte «un peu plus de 3.500 ressortissants» officiellement recensés dans le pays, «suit avec beaucoup d’attention le déroulement des manifestations», a souligné le ministère des Affaires étrangères lors d’un point de presse électronique.

«Nous déplorons les violences qui ont eu lieu dans et aux alentours de l’Assemblée nationale. Nous appelons au retour au calme et demandons à toutes les parties de faire preuve de retenue», a déclaré le porte-parole du ministère.

«Notre ambassade est en contact permanent avec la communauté française qu’elle informe de l’évolution de la situation», a-t-il précisé.


Tags assigned to this article:
Burkina Fasousa

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Interpellé pour «violence »: Le Burkina réclame la libération du leader du Balai Citoyen arrêté à Kinshasa

Alors qu’il participait à une rencontre avec la jeunesse congolaise à Kinshasa, rencontre financée par l’Ambassade des Etats-Unis en RDC,

RDC: « La dissolution du Parlement en gestation »

Selon le quotidien, ce forum déciderait du report des élections prévues l’année prochaine, de la reconstitution d’une nouvelle Majorité au

« L’actualité africaine en 5 titres » du 17 octobre 2016

[GARD align= »center »] RDC: signature d’un projet d’accord entre partis au pouvoir et opposition mardi La mouvance présidentielle et une frange

2c ommentaires

Espace commentaire
  1. Bagré
    Bagré 31 octobre, 2014, 02:47

    La France et les USA peuvent garder leur inquiétudes et appels à la retenue pour eux même. Notre Peuple s’est battu sans l’aide d’un battard, alors que chacun reste chez lui! La Patrie ou la Mort, nous vaincrons.

    Répondre à ce commentaire
  2. le revolté
    le revolté 31 octobre, 2014, 13:39

    Nous Burkinabé, on s’en fout de la France qui est griot du monde. laissez nous gérer notre transition. Garder votre soutien pour les français pauvres que vous soigner. A bon attendeur salut.

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*