Des lesbiennes arrêtées par la police sénégalaise reconnaissent leur statut d’homosexuel

Des lesbiennes arrêtées par la police sénégalaise reconnaissent leur statut d’homosexuel
Des lesbiennes

Photo d’archive utilisée juste a titre d’illustration

Depuis une semaine, l’histoire des filles lesbiennes défraie la chronique au Sénégal. En effet, c’est lors d’une descente de la police dans un bar (Piano-Piano), dans la nuit du 10 au 11 novembre dernier, dans le quartier Ouest Foire que plusieurs ont été arrêtés pour acte contre nature (lesbianisme).

Selon la version de la fille, les filles, qui fêtaient l’anniversaire d’une d’entre, s’adonnaient à des actes contre-nature (elles s’embrasaient et se caressaient devant les clients sans gêne).

 D’ailleurs, les filles ont toute avoué devant la barre du tribunal départemental de la capitale sénégalaise d’être des lesbiennes. Le tribunal des flagrants délits de Dakar a mis en délibéré au mercredi 20 novembre le verdict du procès.
Elles sont toutes poursuivies pour « actes contre-nature réciproques et outrage public à la pudeur ».
A l’ouverture de l’audience de ce lundi, seule la mineure du groupe n’a pas comparu ».

Cependant, à la barre, les autres filles ont nié en bloc les accusations de la police sénégalaise qui soutient dans son procès-verbal que les filles « étaient en train de s’embrasser au moment de leur arrestation ».

Quant aux avocats de la défense, ils ont demandé la relaxe pure et simple de leurs clientes au bénéfice du doute.
« Il y a  »des zones d’ombre » dans le procès-verbal de la police qu’ils accusent d’avoir  »inventé beaucoup de choses », ont plaidé les avocats de la défense.

La décision du tribunal sera connue le 20 novembre prochain. Il faut noter que le préfet de la ville de Dakar a ordonné la fermeture, pour les six (6) prochains mois, le bar Piano-Piano pour la stabilité sociale.

Adama COULIBALY
Dakar– Oeildafrique.com  


Tags assigned to this article:
sénégal

Related Articles

Mauritanie : le président Abdel Aziz fixe la date du référendum au 15 juillet

[GARD align= »center »] La date du référendum sur la Constitution en Mauritanie a été fixée au 15 juillet prochain, selon un

Côte d’Ivoire: création d’une coalition anti-Ouattara avant la présidentielle

Des représentants d’une dizaine de partis politiques, issus de la majorité et de l’opposition à Alassane Ouattara, ont annoncé mardi

Nigeria: le chef de Boko Haram tue l’un des commandants pour complot

[GARD align= »center »] Le leader de Boko Haram Abubakar Shekau a annoncé avoir tué l’un de ses membres éminents, accusé de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*