L’Ethiopie impose sa première interdiction de fumer dans les lieux publics

L’Ethiopie impose sa première interdiction de fumer dans les lieux publics
Image d'archive|Reuters

Image d’archive|Reuters

La ville de Mekele, capitale de la région du Tigrée dans le nord de l’Ethiopie, a adopté une interdiction de fumer dans les lieux publics, devenant la première ville éthiopienne à restreindre l’usage du tabac, a rapporté la presse locale mardi.

Cette interdiction prise lundi s’applique dans tous les espaces publics, bars, restaurants, y compris en plein air dans les stades, écoles, hôpitaux et à l’occasion des fêtes religieuses.

L’arrêté prévoit également l’interdiction de la publicité pour le tabac dans les médias.

L’amende pour les contrevenants est fixée à 50 dollars pour les particuliers et 150 dollars pour les propriétaires d’établissements. Un montant prohibitif en Ethiopie où le salaire mensuel moyen ne dépasse pas 40 dollars selon les chiffres de la Banque mondiale.

Le parlement éthiopien a voté l’an dernier l’interdiction de fumer dans les lieux publics afin de combattre les maladies liées au tabac, mais la loi n’était jusqu’ici pas appliquée.

Près d’un jeune Ethiopien sur dix consomme quotidiennement du tabac, selon l’Organisation mondiale de la santé. L’espérance de vie moyenne en Ethiopie est de 60 ans.

AFP

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
Ethiopie

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

« L’actualité africaine en 5 titres » du 10 août 2016

[GARD align= »center »] Centrafrique: le fils Bozizé remis en liberté provisoire Le fils de l’ex-président centrafricain François Bozizé, Jean-Francis Bozizé, arrêté

Zambie: le vice-président Scott refuse de démissionner

 [GARD align= »center »] Le président zambien par intérim Guy Scott a assuré mercredi qu’il ne démissionnerait pas avant l’élection présidentielle anticipée

Côte d’Ivoire : le gouvernement appelé à négocier avec les enseignants grévistes

Un parti politique d’opposition en Côte d’Ivoire appelle le gouvernement à négocier avec les enseignants du primaire et du secondaire

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*