L’humour à la congolaise: Noah Lunsi, Saï Saï, Dauphin dans O’RIGINAL

Ils s’appellent Noah Lunsi, Saï Saï ou encore Dauphin et ils ont un point commun, celui de pratiquer « L’Humour à la congolaise».

Dans ce premier épisode de l’émission intitulé O’RIGINAL, le journaliste Elvis Adidiema, est allé à la rencontre de ces vedettes de l’humour à la congolaise. entre Paris et Kinshasa.  

Conçu en 4 mois de tournage (entre Janvier et Avril 2015), ce film captivant, tend à nous faire découvrir « l’humour à la congolaise » qui est une référence en la matière sur le continent africain, mais surtout il pose la question de la liberté d’expression dans la sphère socio-culturel en RDC.

En effet peu après les attentats de Janvier en France, la RDC connaissait un soulèvement populaire mémorable où le peuple tentait de se faire entendre et il m’était important, étant sur place à ce moment là, de jauger les limites de l’expression populaire, via la comédie qui à toujours constituer le baromètre dans la relation entre la population et le pouvoir. C’est donc dans des conditions très difficiles que ce reportage a été tourné.


Tags assigned to this article:
congohumourkinshasaNoah LunsiRDCSaï Saï

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4] [fbcomments]

Related Articles

Abdoulaye Wade: «Macky Sall et sa famille d’esclaves et d’anthropophages»

Jusqu’où ira la guerre que se livre l’ancien président, Abdoulaye Wade et son successeur, Macky Sall ? C’est la question que tout le Sénégal se pose actuellement. Car, la colère de Wade contre Sall ne cesse de s’accroître. Et le verdict du procès de Karim Wade, attendu pour le 23 mars 2015 ne va surement pas arranger la situation politique à Dakar.

Vidéo les attentats parisiens : pendant le carnage au Bataclan, la fuite des victimes

Au moment de l’attaque terroriste au Bataclan, Daniel Psenny, journaliste au Monde, a filmé la fuite des spectateurs de la

La CPI va enquêter sur une liste « interminable » d’atrocités en Centrafrique

 [GARD align= »center »] La Cour pénale internationale (CPI) a annoncé mercredi avoir ouvert une enquête sur une liste« interminable » d’atrocités commises par

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*