Liberia: l’opposant et ex-footballeur George Weah élu sénateur

Liberia: l’opposant et ex-footballeur George Weah élu sénateur

[GARD align= »center »]

L'opposant libérien et ex-star du football international George Weah a été élu sénateur du Liberia, en battant largement un des fils de la présidente avec 78% des voix|Morgana Wingard

L’opposant libérien et ex-star du football international George Weah a été élu sénateur du Liberia, en battant largement un des fils de la présidente avec 78% des voix|Morgana Wingard

L’opposant libérien et ex-star du football international George Weah a été élu sénateur du Liberia, en battant largement un des fils de la présidente avec 78% des voix, selon les résultats officiels obtenus dimanche par l’AFP.

M. Weah a été élu pour la région de Montserrado, où est située la capitale Monrovia. Le scrutin s’était déroulé le 20 décembre.

M. Weah, du Congrès pour le changement démocratique (CDC), a obtenu 78% des voix, devançant largement Robert Sirleaf (indépendant), un des fils de la présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf, qui a eu 10,8% des suffrages, d’après les résultats de la Commission électorale nationale (NEC).

MM. Weah et Sirleaf étaient considérés comme les deux principaux prétendants parmi les onze candidats en compétition pour l’unique siège du comté (province) de Montserrado, dans l’ouest du pays.

Par sa taille (un peu plus de 1.900 km2), cette région est le plus petit des quinze comtés du pays, mais elle est la province la plus importante par sa population: environ un tiers des quelque 4 millions d’habitants du Liberia y résident.

Les élections partielles du 20 décembre visaient à renouveler 15 des 30 sièges du Sénat. Au total, 139 candidats, dont 20 femmes, étaient en lice.

Le taux de participation au scrutin a été de 25,2%, d’après les résultats de la NEC.

L’ex-chef de guerre Prince Johnson, qui était en lice comme candidat indépendant pour le comté de Nimba (nord), a été élu avec 66,6% des voix face à cinq adversaires.

Dans cinq des quinze comtés, les candidats les mieux placés ont obtenu plus de la moitié des voix, dans les dix autres, les mieux placés sont en-dessous de la barre des 50%.

Aucune indication n’était cependant immédiatement disponible sur d’éventuels recours et contestations.

Les sénatoriales partielles se sont généralement déroulées sans incident après deux reports en raison de l’épidémie d’Ebola. Initialement fixé au 14 octobre, le scrutin avait été reporté au 16 décembre puis décalé au 20 décembre.

En un an, Ebola a fait plus de 7.700 décès, à 99% au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée, d’après un bilan de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) publié vendredi.

AFP

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
George Weahliberia

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Denis Sassou Nguesso prône pour une Afrique qui assume son destin

Le président congolais Denis Sassou Nguesso, qui a commencé vendredi une visite de trois jours au Burundi, a annoncé à

Malawi: la présidente Joyce Banda annule les élections

[GARD align= »center »] La présidente du Malawi, Joyce Banda, a annulé samedi l’élection présidentielle, en passe d’être gagnée par son principal

35 ans de prison pour les Ben Ali

Zine el-Abidine Ben Ali et son épouse Leïla Trabelsi ont été condamnés à des peines de 35 ans de prison

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*