Libre circulation des personnes et des biens dans l’espace CEMAC: le Gabon prendra des dispositions internes

Libre circulation des personnes et des biens dans l’espace CEMAC: le Gabon prendra des dispositions internes

Le Gabon compte prendre des dispositions internes, avant l’entrée en vigueur de la libre circulation des personnes et des biens dans l’espace de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), programmée en 2014, a déclaré jeudi à Libreville le porte-parole de présidence de la République gabonaise, M. Alain Claude Bilie-bi-Nzé.

 »Le Gabon se contentera de prendre des dispositions internes, afin d’éviter l’invasion des peuples d’autres pays de la sous-région », a déclaré M. Bilie-bi-Nzé, lors de son point de presse hebdomadaire.

Il a ajouté que le Gabon ne reviendra plus sur cette décision. Celle-ci avait été annoncée par les chefs d’Etat de la CEMAC, lors d’un sommet extraordinaire tenu à Libreville le 14 juin dernier.

Le Gabon et la Guinée-Equatoriale ont toujours été considérés comme des freins à la libre circulation des personnes et des biens dans la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), organisation regroupant le Cameroun, le Congo, la Centrafrique, le Gabon, la Guinée-Equatoriale et le Tchad.

Considérés comme des El Dorado, le Gabon et la Guinée-Equatoriale, à cause de leurs faibles populations, s’étaient jusqu’alors opposés à ouvrir leurs frontières, dans le cadre de la libre circulation des personnes et des biens dans l’espace CEMAC.

Oeidafrique avec APA

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
CEMACgabon

Related Articles

RDCongo: douze morts dans les violences à Kinshasa

[GARD align= »center »] La République démocratique du Congo a connu une éruption de violences lundi avec douze morts par balle à

Angola: Dos Santos confirme sa retraite après 37 ans de règne

[GARD align= »center »] Le président José Eduardo dos Santos, l’un des plus anciens dirigeants africains, a confirmé vendredi la fin de

François Bozizé trouve refuge en Afrique du Sud

L’ex-président centrafricain François Bozizé, accueilli à Yaoundé par les autorités camerounaises après sa chute et la prise du pouvoir par

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*