L’Italie félicite le président élu du Kenya

L’Italie félicite le président élu du Kenya

Le gouvernement italien s’est joint, jeudi, aux autres pays à travers le monde pour adresser ses félicitations à Uhuru Kenyatta, le président élu du Kenya.

« A l’occasion de votre élection à la plus haute fonction institutionnelle du Kenya, je suis heureux de vous exprimer mes vœux de réussite les plus sincères dans vos nouvelles fonctions », a indiqué le président Giorgio Napolitano, dans un communiqué publié à Nairobi.

« Avec le bon déroulement des élections, le peuple du Kenya a montré sa confiance dans le système démocratique et la Constitution de 2010 », a-t-il poursuivi.

Le président Napolitano a relevé que l’Italie était le partenaire bilatéral du Kenya, précisant que son pays était lié à cette nation d’Afrique de l’est par une amitié sincère.

Il a ajouté que l’Italie accordait beaucoup de valeur au rôle important que joue le Kenya dans le maintien de la paix et de la stabilité en Afrique de l’est.

Parmi les autres pays qui ont envoyé des messages de félicitations à Uhuru Kenyatta figurent les Etats-Unis, la Grande Bretagne, l’Allemagne et l’Union européenne.

Kenyatta, qui est accusé de crimes contre l’humanité par la Cour pénale international (CPI) doit prêter serment le 9 avril, lors d’une cérémonie haut en couleurs, en présence de plusieurs dirigeants de la région.

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
italiekenya

Related Articles

France: Primaire de la droite: double coup de tonnerre, Fillon premier devant Juppé, Sarkozy éliminé

[GARD align= »center »] Double coup de tonnerre dans le ciel de la droite française: François Fillon, arrivé en tête, affrontera Alain

Malawi: mandat d’arrêt contre l’ex-présidente Joyce Banda

[GARD align= »center »] Les autorités du Malawi ont émis lundi un mandat d’arrêt contre l’ancienne président Joyce Banda accusée d’être impliquée

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*