Litige Ecobank-Thierry Tanoh: une autre décision judiciaire rendue le 3 février à Lomé

Litige Ecobank-Thierry Tanoh: une autre décision judiciaire rendue le 3 février à Lomé
Thierry Tanoh

Litige Ecobank-Thierry Tanoh: une autre décision judiciaire rendue le 3 février à Lomé

Après avoir annoncé la semaine dernière qu’elle attaquait la décision de la justice ivoirienne qui la condamnait à payer plus de 7 milliards FCFA de dommages et intérêts à son ancien directeur général, Ecobank, la Banque panafricaine dont le siège se trouve au Togo a annoncé qu’elle va publier l’intégralité du jugement du tribunal ivoirien.

Le 3 février prochain, un nouveau jugement dans l’affaire opposant le groupe bancaire à son ancien directeur général est attendu à Lomé de la part de la justice togolaise. Les juges doivent statuer sur la plainte de Thierry Tanoh, pour rupture abusive de son contrat de travail.

Ecobank cherche les voies et moyens pour éviter les sanctions financières dans l’affaire l’opposant à Thierry Tanoh qui l’a assigné devant la justice ivoirienne et togolaise.

Le groupe bancaire panafricain a finalement accepté de publier dans des médias internationaux (télévisions, magazines écrits et site internet) la décision de justice qui le condamne à payer des dommages-intérêts à son ancien directeur général limogé en mars 2014 lors d’un conseil d’administration d’Ecobank tenu à Yaoundé au Cameroun.

Accusé d’un licenciement abusif et condamné de verser une amende de 400 000 dollars comme l’indique la décision du tribunal de commerce d’Abidjan, le Groupe Ecobank n’est pas disposé à payer.

La décision du tribunal ivoirien condamnait Ecobank et son troisième plus gros actionnaire, la Public Investment Corporation pour des faits de diffamation contenus dans une correspondance  jugée «infamante», par l’avocat de M. Tanoh, Me Soualiho Lassomann Diomande.

Les condamnés ont accepté de publier la décision de justice mais refusent encore de payer les 15 millions de dollars de dommages-intérêts.

«Aucune mesure n’a été prise pour payer les 15 millions dollars. Nous avons fait appel de ce jugement que nous trouvons injuste. Nous publions cette décision pour nous mettre en conformité avec la décision du tribunal», a expliqué Richard Uku, un administrateur de la Banque.

Didier Assogba
© OEIL D’AFRIQUE

Didier Assogba

Didier Assogba

Journaliste à Oeil d'Afrique. Basé à Lomé, Togo


Tags assigned to this article:
EcobankThierry Tanoh

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Burundi: une économie au point mort faute de carburant

[GARD align= »center »] Une sévère pénurie de carburants au Burundi affecte durement la vie quotidienne de la population et frappe de

Togo: budget 2016 équilibré en dépenses à 1002,2 milliards et en recettes à 962,8 milliards

[GARD align= »center »] Le budget gestion 2016 du Togo s’élève à 1002,2 milliards en dépenses et à 962,8 milliards en recettes.

Sénégal: découverte de gaz au large des côtes

[GARD align= »center »] La société d’hydrocarbures américaine Kosmos Energy a annoncé, mercredi, avoir découvert un important gisement de gaz dans son

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*