L'occident avait prévu depuis 2001 de conquérir sept pays!

L'occident avait prévu depuis 2001 de conquérir sept pays!

C’est le général Wesley Clark, ancien général commandant l’OTAN de 1997 à 2001 qui est interviewé.
Il affirme sans ambiguïté, sans langue de bois, que l’objectif défini par Bush et les neoconservateurs en 2001 était que les Etats-Unis prennent sept pays en cinq ans. Et de répéter plusieurs fois la liste des pays visés: Irak, Syrie, Liban, Libye, Soudan, Somalie et l’Iran.

Voyons où on en est dans l’application de ce plan.

L’Irak fut une réussite si on se place du point de vue du plan américain mais à un prix très élevé.

Il y eut aussi toute cette campagne politique, médiatique à grande échelle visant à affaiblir l’Iran, à le stigmatiser, à en faire le pays à détruire.. L’opération a échoué à cause du trop grand risque mais ce n’est que partie remise…

La Syrie est dans le collimateur. Révolte du peuple, résistance du parti au pouvoir, le Baas qui bénéficie d’une assise populaire bien plus forte que celle de l’UMP!. La Syrie risque d’être la proie des prédateurs avec pays arabes pro-occidentaux en médiateurs.

Le Liban. pour l’instant, rien n’a pu déstabiliser le Liban et surtout le Hezbollah.

La Somalie toujours aux mains de seigneurs de la guerre opposés à des milices islamistes

Le Soudant vient d’être coupé en deux. On peut être sûr que le Sud Soudan indépendant sera l’objet d’une attention et d’une bienveillance appuyée de la part des occidentaux.

La Libye est dans le tunnel. Il semblerait que l’initiative ait été française et cautionnée par les anglais puis l’OTAN. L’échec est latent mais un règlement du conflit pourrait conduire à une partition du pays ou à des enclaves administrées par l’ONU.


Tags assigned to this article:
afriquebushguerrekadhafiobamaonupolitiqueusa

Related Articles

Burundi: le président burundais Pierre Nkurunziza veut-il briguer un 3ème mandat ?

Dans son discours à la nation le 26 août, le président burundais Pierre Nkurunziza a ravivé la controverse en « oubliant »

Madagascar : l’avion de Marc Ravalomanana en vente

Air Force Two, l’avion de l’ancien président malgache, Marc Ravalomanana, est au cœur d’une vive polémique. L’aéronef pourrait être vendu

La zone Euro dans la tourmente ! : Une chance pour l' Afrique ?

 » Personne ne doit s’y tromper :Nous sommes sur un volcan qui peut dynamiter à tt moment le continent européen, sa

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*