L’OMS et l’Unicef lancent un plan d’urgence contre la polio

L’OMS et l’Unicef lancent un plan d’urgence contre la polio

Campagne de vaccination contre la polio à Jalalabad, en Afghanistan, en avril 2012 (AFP/Archives, Noorullah Shirzada)

GENEVE — L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Unicef, ainsi que d’autres partenaires humanitaires, ont lancé jeudi à Genève un « plan d’urgence » contre la poliomyélite, alors que des flambées sont apparues ces dernières années en Chine et en Afrique de l’Ouest où la maladie avait disparu.

« L’éradication de la polio est sur le point soit de réussir, soit d’échouer », a averti la directrice générale de l’OMS, Margaret Chan.

Elle a appelé les Etats à « agir mieux et plus vite, en se concentrant sur les zones où les enfants sont les plus vulnérables ».

Certaines nouvelles sont pourtant positives. En février 2012, l’Inde, longtemps considéré comme le pays qui devait surmonter les plus grands obstacles pour éliminer ce fléau, a été déclaré exempte de poliomyélite.

Et dans le monde, le nombre de cas de polio a été moins important au cours des quatre premiers mois de 2012 que pendant la même période durant toute autre année.

Pourtant, les trois pays où la maladie reste endémique –Afghanistan, Pakistan et Nigeria– ont enregistré en 2011 une augmentation alarmante du nombre de cas.

La question est d’autant plus préoccupante pour l’OMS et ses partenaires du plan d’urgence –dont la Fondation Bill & Melinda Gates ainsi que le Rotary International– qui estiment qu’il pourrait y avoir avoir d’ici dix ans quelque 200.000 enfants paralysés par an dans le monde si la polio n’est pas éradiquée totalement.

Outre les enjeux humains, l’éradication totale de la polio engendrerait des bénéfices nets de 40 à 50 millions de dollars (32 à 40 millions d’euros) dans le monde, surtout dans les pays à faible revenu, d’ici 2035, selon l’OMS.

L’OMS estime qu’il manque quelque 945 millions de dollars –soit la moitié des fonds nécessaires– pour parvenir à son objectif: éradiquer la polio dans le monde.

Afin de parvenir à mobiliser davantage de ressources humaines, matérielles et financières, le conseil exécutif de l’OMS entend soumettre d’ici samedi à l’assemblée générale de l’OMS une résolution faisant de l’éradication de la polio une « urgence » pour la santé publique mondiale.

La poliomyélite touche principalement les enfants de moins de cinq ans. Une infection sur 200 se solde par une paralysie irréversible, des jambes en général). Parmi les enfants paralysés, 5 à 10% meurent lorsque leurs muscles respiratoires cessent de fonctionner.

© AFP

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
afriqueChinegeneveomspoliomyéliteurgence

Related Articles

Congo: faible participation pour le 1er tour des législatives

La participation dimanche au 1er tour des législatives au Congo a été estimée à 15% par une ONG et la

Soudan/Soudan du Sud : Salva kir tend la main à Omar El Béchir pour consolider la Paix

Depuis son accession à l’indépendance en juillet 2011, le jeune Etat débaptisé Soudan du sud entretien des relations tendues avec son

Congo/législatives : les électeurs peu enthousiastes pour le 2ème tour

Les congolais se sont rendus très timidement dimanche aux urnes pour le deuxième tour comptant pour l’élection des représentants de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*