L’Ouganda sera un producteur de pétrole dans deux ans

L’Ouganda sera un producteur de pétrole dans deux ans

[GARD align= »center »]

pétrolier dans le sud du Tchad

|Archives

L’Ouganda espère commencer la production commerciale de pétrole dans deux ans, a indiqué jeudi sa ministre des Finances Maria Kiwanuka, promettant que la manne pétrolière ne déstabilisera pas le pays.

Le secteur pétrolier, aussi sexy qu’il puisse être, n’est qu’une partie de l’économie. L’Ouganda n’est pas l’Arabie saoudite, ce n’est pas le Venezuela, nous ne sommes pas même le Nigeria, a-t-elle déclaré lors d’une conférence du FMI consacrée à l’essor de l’Afrique à Maputo.

[GARD align= »center »]

L’économie ougandaise continuera à dépendre principalement de l’agriculture, a-t-elle ajouté, quand bien même le sous-sol du pays contient quelque 3,5 milliards de barils de brut.

Mme Kiwanuka a promis que le gouvernement concentrerait les revenus pétroliers sur un compte unique, ce qui permettra de mieux en contrôler l’utilisation.

[GARD align= »center »]

J’ai un collègue d’un autre pays africain qui m’a dit que quand il est devenu ministre des Finances, il a constaté que l’entreprise pétrolière nationale avait 96 comptes en banque, a-t-elle plaisanté.

En Ouganda, a-t-elle assuré, le pétrole ne sera pas une économie parallèle.

AFP

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
Ougandapetrole

Related Articles

Un responsable de l’ONU en Afrique pour discuter de la situation en RDC

Le sous-secrétaire général des Nations Unies pour les opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous, est parti lundi pour

RDC: au moins 20 manifestants brièvement arrêtés lors d’une manifestation de l’opposition

 [GARD align= »center »] Les 20 personnes arrêtées lundi à Kinshasa lors d’une manifestation interdite de l’opposition ont été libérées, a constaté

La Grande Marche des Mamans Congolaises sur France O

    Marie Inyongo, présidente de l’AJES et organisatrice de la marche Paris-Bruxelles pour dénoncer les viols à l’est du Congo

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*