L’UDPS et l’amateurisme dans la communication

L’UDPS et l’amateurisme dans la communication

[GARD align= »center »]

UDPS FRANCE

Le président national de l’UDPS était samedi 8 octobre 2011 à Paris

Le président national de l’UDPS était samedi 8 octobre 2011 à Paris pour rencontrer les congolais de France. La grande partie de la diaspora congolaise ne jure plus que par Etienne Tshisekedi au vu des élections présidentielles de novembre 2011 en RD Congo.

Mais savez-vous les dessous de l’organisation et les jeux de coudes qui ont eu lieu au loin des caméras et autres micros des « pseudo-journalistes » comme ils aiment qualifier les personnes qui les informes?

Laissez-moi, ici vous faire vivre ce que je qualifie « d’amateurisme dans la communication politique.« 

Donc, pour bien comprendre, il faut faire un bond en arrière. Car, depuis le début de sa pré-campagne, le candidat Etienne Tshisekedi voyage énormément. Il se rend là où sont les congolais dans le monde pour prêcher la bonne nouvelle, le retour de l’Etat de droit en cas sa victoire.

Dès son retour en RD Congo après ses voyages en occident, par Lubumbashi, il s’est rendu à Kinshasa, où il avait réussi à faire de son meeting au stade des martyrs un grand succès devant 80 000 Kinois. Il enchaîna par l’occident avec des multiples vas et vient entre l’ Europe (Belgique, Grande Bretagne…), le Canada et les USA. Il était même allé en Afrique du Sud. Tout cela au grand dame des congolais de France. Mais pourquoi un tel traitement? Alors que la communauté la plus importante en nombre est celle de la France avec quasiment 30 000 congolais à Paris.

Les Bruits de couloirs laissaient entendre que le « vieux » refusait d’être aux cotés de ces combattants devenus patriotes suite aux paroles « évangéliques » d’honoré Ngwanda. Du coup, beaucoup de ses soutiens parisiens commençaient à ne plus accepter ce traitement qui leur était réservé. Alors la section UDPS (Union Pour la Démocratie et le Progrès Social) France se devait d’agir. Les membres de ce parti réussissent à convaincre Etienne Tshisekedi d’enfin venir partager avec ce grand nombre de congolais résidents à Paris. Mais, cette promesse était tellement inattendue que l’amateurisme en communication politique de l’UDPS va être mis au devant de la scène.

Nous sommes donc deux jours plutôt avant l’arrivée du leader de l’UDPS. Les sms et les appels à la mobilisations sur les réseaux sociaux avaient fait leurs apparitions. Mais qui sont derrière ces appels?

Les combattants de France désirant montrer leur activisme, ne voulaient surtout pas rater cette occasion qui leur était donnée de témoigner leur soutien au président de l’UDPS. Alors ils vont s’employer à mobiliser tout leurs contacts. L’UDPS n’ayant pas de service de communication à la hauteur de l’événement se retrouvera très vite perdu et l’aide des combattants était un cadeau de Dieu.

Pour l’arrivée de Tshisekedi, le parti donnait rendez-vous le 8 octobre 2011 à 12h45 à l’aéroport Roissy-Charles De Gaule. Les combattants donnaient eux RDV à 14h00. Qui croire? Alors, nous avions cherché à joindre l’UDPS France. Et à notre grande surprise ils étaient tous sur messagerie. Notre partenaire Natelemi Production se retrouva seul à l’aéroport puisque le candidat du peuple comme ils aiment l’appeler avait atterri à 12h45.

[GARD align= »center »]

Puis y a eu la cacophonie sur le lieu et la date de la conférence avec la diaspora.

« la conférence de presse prévue demain après-midi est de nouveau reprogrammée ce soir à 18H30 au 25-27 Rue Charles Michel derrière la Gare de St-Denis! Nous vous prions de nous excuser pour la gêne occasionnée mais nous sommes dépendant de l’agenda de Mr Tshisekedi! Venez nombreux… »

Oui, vous avez bien lu. « Saint Denis ». Les organisateurs accueillaient selon eux le futur président de la RD Congo. Et pour l’honorer, ils n’avaient pas trouvé mieux que de louer une église évangélique de la banlieue parisienne. Et quelle banlieue? « Saint Denis. Trop d’honneur pour ce grand monsieur.

Rappelons juste que dans les plus grands aéroports du monde il existe des salles de conférence qui peuvent être louée à des personnalités pour une modique somme. Mais tout ça l’UDPS ne peut pas le savoir puisqu’elle n’a pas de service de communication digne de ce nom.

Ils ont choisi cette fameuse église qui renvoi la politique congolaise au rang de ghetto. Et nous ne soulignerons pas ici la faible mobilisation avec une salle à moitié vide. Ce grand monsieur ne méritait-il pas mieux que ce que vous lui avez offert?

Nous avons assisté à des bagarres de position entre les associations.  Les contestataires du discours au stade Tata Raphaël sont devenus les premiers supporters. Les combattants qui refusaient d’être encartés politique étaient les premiers à chercher à être sur les photos et autres vidéos.

Et dans tout ça l’image de la politique congolaise n’en sort pas grandie. Les contradictions restent. On se demande pourquoi Rex Kazadi qui était un des premiers combattants à se déclarer officiellement soutient d’Etienne Tshisekedi n’a pas été visible de tout le séjour de son candidat.

Le spectacle offert par nos frères n’était pas digne de cette population qui baigne depuis des années en Europe qui a l’habitude des campagnes politique et est souvent en contact avec les méthodes pouvons d’organisation des occidentaux. Les images sur cette cérémonie sont facilement trouvable sur internet. Regardez et faites vous votre opinion.

[GARD align= »center »]

Roger Musandji 
Oeildafrique.com 

Roger Musandji

Roger Musandji

Fondateur de RM COMMUNICATION, société éditrice d'Oeil d'Afrique.



Related Articles

RDC: le chef militaire du M23 sous la protection de l’armée à Kampala

Le chef militaire des rebelles congolais du M23, défaits par l’armée de République démocratique du Congo (RDC), se trouve à

RDC: le gouvernement lance la réforme de la commission électorale

Le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) a adopté un projet de loi réformant la Commission électorale nationale

Congo-France, après le beau temps, les nuages ?

Les relations entre le Congo et la France sont au beau fixe. La dernière visite de travail du président Denis

8c ommentaires

Espace commentaire
  1. shora boule
    shora boule 12 octobre, 2011, 08:59

    no peut pas polemiquer a ce sujet la, retons tous unis pour l’instant le penser de homme ce ne pas ceux de congolais ne faut pas aussi faire la malgame nous sommes tous des enfants du pays nous combatons pour une seul cause que la paix regne ds notre societe.

    Répondre à ce commentaire
  2. patrick nkongolo
    patrick nkongolo 12 octobre, 2011, 09:48

    Au faite je crois bien qu’il puisse y avoir conffusion au niveau de redacteur, Etienne Tshisekedi avait fait toute son activité avec plien succés

    Répondre à ce commentaire
  3. PARTNERS COMM
    PARTNERS COMM 12 octobre, 2011, 12:50

    Le grand probleme de nos politiciens et de leurs partis  » PAS DE VRAIS COMMUNICATION » et surtout l’UDPS « PAS UNE BONNE POLITIQUE DE COMMUNICATION »

    Répondre à ce commentaire
  4. imakit
    imakit 12 octobre, 2011, 15:41

    Ayant moi-même assisté à plusieurs des réunions de l’UDPS, je confirme que l’organisation et la communication n’est qu’une vaste apparence : report, retard, timing pas respecté, la « sécurité » en habit militaire flanqué de lunettes noires pour faire peur à qui? Bref à part la personnalité du leader, le reste n’est que apparence sur apparence que l’on découvrira très vite dès qu’il faudra parler de succession.

    Répondre à ce commentaire
  5. Gunner
    Gunner 12 octobre, 2011, 21:14

    c koi c torchon! du n’importe koi de la part des assoifés de l’argent du pseudo kabila

    Répondre à ce commentaire
  6. Gunner
    Gunner 12 octobre, 2011, 21:17

    Vous manker d’articles ou koi???
    G voudrais bien vs voir parler du niveau de l’education de notre pays et du prix exhorbitant des frais de scolarité et meme de l’insécurité intarissable à l’Est du pays au lieu de tirer à boulets rouges sur l’organisation d’un candidat qui n’as pas assez des moyens pr son organisation!
    Vraiment Honte à vous

    Répondre à ce commentaire
  7. jjjjjjjj
    jjjjjjjj 13 octobre, 2011, 08:50

    Un couac dans la communication lors de son passage à Paris (Si c’est vrai), ne veut pas dire qu’il faut absolument généraliser. Aucune entreprise humaine n’est parfaite et ce que les congolais à travers le monde, c’est le candidat le moins mauvais qui est élu. Pour rappel, une fois élu président de la république, G. Bush Junior a fait appel à des professionnels de la communication pour lui montrer même comment marcher ou se tenir devant les cameras…

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*