L’Union Européenne offre du matériels informatiques pour les services de la ville de Kinshasa 

L’Union Européenne offre du matériels informatiques pour les services de la ville de Kinshasa 

Le représentant de l’Union Européenne en RDC, M. Jean-Jacques Lauture, a remis mardi, à titre symbolique, un lot d’équipements informatiques aux différents services de l’administration publique de la ville de Kinshasa, au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée à l’hôtel de ville en présence du gouverneur André Kimbuta Yango. Ce dernier a reçu des mains de M. Lauture, un échantillon qu’il a aussitôt confié au ministre provincial de la population, sécurité et décentralisation, M. Emmanuel Akweti. Dans son mot de circonstance, le représentant de l’UE a fait savoir que ce geste s’inscrit dans le cadre du projet d’appui au démarrage de la décentralisation en RDC, concernant particulièrement les provinces de Kinshasa et du Bas-Congo pour un budget arrêté à quinze millions d’euros.

Le projet vise notamment la mise en œuvre de la décentralisation par le renforcement des capacités administratives et financières grâce au partenariat agissant entre l’UE et la RDC. Pour sa part, le ministre provincial Akweti, a indiqué que l’acquisition de ce matériel consacre la volonté de l’autorité provinciale d’intégrer l’outil informatique pour un rendement efficient de l’appareil administratif urbain, soulignant que son informatisation figure parmi les priorités du gouvernement provincial.

Il a également annoncé le début de la formation des utilisateurs de ces équipements pour une durée de trois semaines avant d’inviter les services bénéficiaires, à en faire bon usage.

(Avec ACP)

 


Tags assigned to this article:
kinshasaRD Congounion européen

Related Articles

Les habitants de deux communes de Kinshasa invités à souscrire à une mutuelle

C’est par une marche de santé organisée par le programme national de promotion de mutuelle de santé que la population

Dialogue national en RDC : Et si l’opposition trompait la population?

[GARD align= »center »] Combien de « dialogues » y a-t-il en RDC? À en croire l’opposition, il y en a deux

RDC : Albert Moleka démissionne de l’UDPS-Kibassa

[GARD align= »center »] Les accords du 18 octobre et du 31 décembre n’ont pas fini de diviser la classe politique congolaise. Dans

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*