Lutte contre le tabac : un nouveau traité international adopté

Lutte contre le tabac : un nouveau traité international adopté

Lutte contre le tabacL’accord fixe les règles pour combattre le commerce illicite par le contrôle de la chaîne logistique et la coopération internationale.

Le nouveau protocole détermine également les activités qui constituent des actes illicites et définit des mesures de détection, de répression et de coopération internationale.

À en croire, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), ce Protocole pour éliminer le commerce illicite des produits du tabac engage les pays à instaurer un système mondial de suivi et de traçabilité, mesure cruciale pour réduire le commerce illicite des produits du tabac.

Il va sans dire que le commerce illicite des produits du tabac est un problème d’ampleur mondiale. il a des conséquences néfastes non seulement sur la santé mais aussi sur le développement d’un État dans la mesure où il compromet la réalisation des objectifs de santé, il impose une charge supplémentaire aux systèmes de santé et il affaiblit les mesures fiscales et autres destinées à renforcer la lutte antitabac.« Il entraîne d’importantes pertes de revenu pour les gouvernements du monde entier mais rapporte d’énormes profits à ceux qui agissent dans l’illégalité. Ces profits servent souvent à financer la criminalité transnationale», indique l’OMS.

Le président de la Conférence des parties à  la convention-cadre de l’OMS, l’Ambassadeur Ricardo Varela, estime que l’élimination de toutes les formes de commerce illicite des produits du tabac, y compris la contrebande et la fabrication illégale, est un élément essentiel de la lutte antitabac.« En adoptant ce nouveau protocole par consensus, les pays ont réaffirmé leur engagement historique à protéger la santé de leurs habitants, en particulier les jeunes et les personnes vulnérables», a-t-il affirmé.

De son coté, Dr Haik Nikogosian, chef du secrétariat de la convention-cadre de l’OMS pense que les gouvernements et les populations auront tout à gagner de l’éradication du commerce illicite des produits du tabac.

Après avoir été adopté par la Conférence des parties, ce protocole est à présent ouvert à la signature des parties pendant un an à compter du 10 janvier 2013. Il sera aussi ouvert au processus de ratification en fonction de la législation nationale. Ce protocole entrera en vigueur quatre-vingt-dix jours après quarante ratifications.

Aline Nzuzi

 


Tags assigned to this article:
cigarettetabac

Related Articles

Niger: Issoufou et Ahmadinejad disent n’avoir pas « évoqué l’uranium »

Les présidents nigérien Mahamadou Issoufou et iranien Mahmoud Ahmadinejad ont affirmé mardi à Niamey n’avoir pas « évoqué » la question de

RDC: coupure des réseaux sociaux avant la fin du mandat de Kabila

[GARD align= »center »] Les autorités de Kinshasa ont ordonné jeudi un filtrage ou une coupure des réseaux sociaux en République démocratique

« L’actualité africaine en 5 titres » du 04 juillet 2016

[GARD align= »center »]   850 casques bleus burkinabè en route pour le Mali Le bataillon burkinabè « Gondaal II » composé

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*