Lutte contre les Al-Shabaab: Le gouvernement Somalien appelle à la protection de ses citoyens vivant au Kenya

Lutte contre les Al-Shabaab: Le gouvernement Somalien appelle à la protection de ses citoyens vivant au Kenya

[GARD align= »center »]

La ville de Nairobi

La ville de Nairobi

Le gouvernement Somalien craint de violentes répressions de la part des forces de sécurité kenyanes contre ses citoyens. Pour ce faire, la Somalie a exigé la protection inconditionnelle de ses citoyens vivant au Kenya.

Dans un communiqué publié lundi, le Premier ministre Somalien, Abdiweli Sheikh Ahmed a déclaré que son gouvernement cherche à attirer l’attention des autorités Kenyanes sur la maltraitance présumée de Somaliens depuis que la police kenyane a lancé une opération de répression sur les étrangers suite au bombardement de la ville par les insurgés d’al-Shabaab.

«Le gouvernement somalien souhaiterait voir le gouvernement Kenyan faire tout son possible pour assurer la protection des citoyens somaliens innocents», a déclaré le Premier ministre de la Somalie. Abdiweli Sheikh Ahmed  a exprimé sa colère contre la maltraitance présumée de Somaliens et l’arrestation de son consul Siad Shire à Nairobi. Les autorités somaliennes avaient d’ailleurs rappelé leur ambassadeur à Nairobi, Mohamed Ali Nur, pour informer le Premier ministre et son cabinet sur la situation de leurs compatriotes au Kenya.

[GARD align= »center »]

Le consul a déclaré qu’il était à Mogadiscio pour consulter son gouvernement sur le prochain plan d’action.  Pour sa part, le gouvernement kenyan n’a fait aucun commentaire sur le motif de l’arrestation de M. Shire ou de la décision du gouvernement somalien de rappeler son ambassadeur.

Le rappel du consul intervient quelques semaines après que des centaines de Somaliens ont été arrêtés à Nairobi dans le cadre du bombardement de la ville par les insurgés présumés d’Al-Shabaab.

Rappelons que les militants shebab somaliens qui avaient revendiqué l’explosion de deux bombes ayant fait plusieurs victimes début avril, ont déclaré que ces attaques faisaient office de représailles contre la participation du Kenya aux opérations de maintien de la paix de la Mission de l’Union Africaine en Somalie (AMISOM).

[GARD align= »center »]

La banlieue d’Eastleigh à Nairobi a une population en plein essor de Somaliens qui fuient les troubles dans leur pays, qui a connu 23 ans de guerre civile depuis le renversement en 1991de Siad Barrie. Au Kenya, on explique la situation par des exigences de sécurité mais, des attentions seront faites pour éviter les dérapages.

© Oeildafrique.com

 


Tags assigned to this article:
kenya

Related Articles

L’Ouganda a déjoué un « attentat imminent » des islamistes somaliens shebab

 [GARD align= »center »] Les forces de sécurité ougandaises ont déjoué « un attentat imminent » planifié par une cellule des islamistes somaliens shebab

Menaces d’attaque israéliennes contre le Soudan: Khartoum en état d’alerte maximale

[GARD align= »center »] Le Soudan a mis tous ses corps militaires et sécuritaires en alerte maximale, dans l’éventualité d’une nouvelle attaque

Ghana : Invention de GSlab, autre tablette africaine

Encore une autre tablette numérique africaine, conçue cette fois par un Ghanéen. Derrick Addaé, un jeune inventeur ghanéen âgé de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*