Lutte contre le terrorisme: La Russie va livrer un arsenal de guerre à Bamako

Lutte contre le terrorisme: La Russie va livrer un arsenal de guerre à Bamako

[GARD align= »center »]

Le président russe Vladimir Poutine

Le président russe Vladimir Poutine

Dans le cadre de la lutte antiterroriste dans laquelle le Mali s’est engagé depuis l’occupation du Nord du pays par des mouvements terroristes et jihadistes, une rencontre s’est tenue mercredi à Moscou en Russie entre Abdoulaye Diop, le ministre malien des Affaires Etrangères et son homologue russe Sergueï Lavrov. La Russie s’est engagée à poursuivre les livraisons d’armes à Bamako.

En visite à Moscou en Russie depuis quelques jours, Abdoulaye Diop, le ministre malien des Affaires Etrangères a réussi à obtenir de son homologue russe, Sergueï Lavrov le principe de la poursuite de la livraison d’armes à l’armée malienne afin que celle-ci soit plus équipée pour faire face aux menaces terroristes.  

A part la livraison des armes, les autorités maliennes ont sollicité de Moscou, la fourniture de tout un arsenal de guerre pour renforcer la lutte contre le terrorisme.

La Russie livre des armes au Mali depuis deux ans. A la suite d’une commande datant de septembre 2012, Moscou a livré à Bamako des fusils d’assaut, des mitrailleuses et des munitions. Depuis quelques mois, les autorités maliennes demandent un arsenal plus moderne et à même de venir à bout aux groupes terroristes.

Ainsi, la Russie ne va plus livrer des armes légères mais des hélicoptères, des avions-cargos, des avions de combat, de véhicules blindés, etc.

La question vient d’être discutée lors de la visite d’Abdoulaye Diop à Moscou et la Russie qui n’en demandait pas mieux s’est dite prête à répondre favorablement à la demande malienne et à examiner les modalités de livraisons.

Toujours dans le cadre du renforcement des capacités de l’armée malienne, Moscou a accepté de former des officiers de l’armée et de la police malienne. Les sessions de formation ont d’ailleurs commencé pour certains de ces officiers qui sont déjà présents dans les établissements spécialisés de la capitale russe.

© OEIL D’AFRIQUE


Tags assigned to this article:
Burkina Fasorussie

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro, INTERPOL désiste

[GARD align= »center »] C’est une autre bonne nouvelle pour la diplomatie ivoirienne. Après l’annonce de l’annulation du mandat d’arrêt émis par

Victime d’un « malaise », le procès de Simone Gbagbo, reporté au 11 juillet

[GARD align= »center »] Victime d’un « malaise », le procès en assises de l’ex-Première dame de Côte d’Ivoire, Simone Gbagbo, a été reporté

Le « retrait total » des soldats onusiens en Côte d’Ivoire prévu le 30 avril 2017

[GARD align= »center »] Le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté une résolution annonçant le « retrait total » des Casques bleus

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*