Macky Sall « a payé 50 millions FCFA au fisc américain, entre 2008 et 2012 sur sa maison de Houston », selon le leader d’un parti sénégalais

[GARD align= »center »]

Le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall|©DR

Le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall|©DR

Le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, « a payé 50 millions F Cfa au fisc américain, entre 2008 et 2012 sur sa maison de Houston », a dit Ousmane Sonko,  le leader du parti  Patriote du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (Pastef), par ailleurs inspecteur des Impôts et domaines, dans une interview accordée au journal Walfadjri.

M. Sall est «un homme dont toute la famille est de nationalité américaine. Lui n’en est pas. Mais son épouse, ses enfants tout le monde sont de nationalité américaine. Entre 2008 et 2012, il a payé presque 50 millions Fcfa d’impôts au fisc américain rien que sur sa maison de Houston », a déclaré Ousmane Sonko.

Selon l’inspecteur des Impôts et domaines, dans sa déclaration de patrimoine, Macky Sall a parlé d’appartement. « Ce n’est pas un appartement, c’est une maison. Rien que sur sa maison, aujourd’hui sa famille, son épouse paye des impôts parce que l’Amérique n’est pas comme ici. Et sur des revenus gagnés au Sénégal dont je ne suis même pas sûr qu’ils ont été imposés au Sénégal ».

Il a par ailleurs accusé le président de la République, Macky Sall  et son jeune frère Aliou Sall d’être « trempés jusqu’au cou dans le deal » du pétrole sénégalais.

« Le pétrole a été découvert depuis 2000 au Sénégal. Macky Sall était en ce moment directeur de la banque des données de PETROSEN. Et quand les premières conclusions ont été rendues, il était directeur général de PETROSEN. Il connaît parfaitement tout ce qui se passe. Il a la cartographie du pétrole sénégalais et des mines du Sénégal. C’est un délit d’initié que d’avoir mis son frère dans l’exploitation du pétrole. Son frère qui aujourd’hui, se retrouve avec des blocs pétroliers dans le cadre de cette entreprise là, qu’on appelle Petro tim », a poursuivi le leader du Pastef.

Pour le leader de Pastef, le président de la République, Macky Sall qui veut « écarter des candidats à la présidentielle de 2019 arguant de la double nationalité a pourtant une femme et des enfants américains ».

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
macky sall

[fbcomments]

Related Articles

Le président élu gambien Adama Barrow au Sénegal jusqu’à son investiture

[GARD align= »center »] Le Sénégal a accepté d’accueillir jusqu’à son investiture le président élu gambien Adama Barrow à la demande de

Bénin: 15 fonctionnaires suspendus pour détournement de l’aide des Pays-Bas

L’affaire de détournement de l’aide néerlandaise au Bénin refait surface. Quelques jours après la révélation de ce détournement, le président

Mali: le corps d’un officier disparu en 2013 identifié par des tests ADN

[GARD align= »center »] Un corps exhumé d’un puits en mars 2014 à Kati, près de Bamako, a été « formellement identifié » par

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*