Madagascar: un mort dans la dispersion d’une foule en colère

Madagascar: un mort dans la dispersion d’une foule en colère

Une personne est morte et deux autres ont été blessées mercredi quand des gendarmes ont ouvert le feu pour disperser une foule en colère sur l’île touristique de Nosy Be, au nord de Madagascar, a annoncé la police.

Selon nos informations, la gendarmerie a fini par tirer en l’air, puis il y a eu trois personnes atteintes par des balles dont l’une est décédée à l’hôpital, a indiqué à l’AFP le porte-parole de la police nationale, le commissaire Alexandre Sylvain Ranaivoson.

La gendarmerie nationale a démenti avoir tiré à balles réelles.

Les émeutiers cherchaient à s’emparer d’un homme après la disparition d’un enfant. Persuadés qu’il y était gardé après son arrestation, ils se sont réunis mercredi matin devant la gendarmerie de Hell-Ville, la capitale de l’île, pour réclamer la tête du kidnappeur.

La gendarmerie a essayé de convaincre la foule que le présumé kidnappeur ne se trouvait pas dans le bureau de la gendarmerie, mais cela n’a pas suffi à disperser la foule, a expliqué le commissaire Ranaivoson.

Un journaliste présent sur place a indiqué à l’AFP que des émeutiers avaient incendié des maisons de gendarmes et pillé des boutiques, tandis que la gendarmerie nationale a assuré en fin de journée que le calme était revenu.

Le consulat de France a immédiatement conseillé à ses ressortissants d’éviter les lieux.

Madagascar traverse une grave crise politique depuis le renversement du président Marc Ravalomanana par Andry Rajoelina, en 2009.

L’affaiblissement de l’Etat est allé de pair avec l’augmentation des cas d’attaques de postes de police ou de gendarmerie par des manifestants en colère réclamant à se faire justice eux-mêmes après des enlèvements ou des assassinats.

(Photo d’archive utilisée juste a titre d’illustration)

Avec l’AFP


Tags assigned to this article:
Madagascar

Related Articles

Elections au Malawi: la présidente Joyce Banda reconnaît sa défaite

[GARD align= »center »] La présidente malawite Joyce Banda a reconnu samedi sa défaite à la présidentielle du 20 mai, félicitant le

13 Congolais décédés dans un camp des réfugiés en Ouganda

Treize ressortissants congolais, dont un bébé, sont décédés dans un camp des réfugiés en Ouganda des suites de maladie occasionnée

La BEAC va ouvrir une agence à Oyo, au Congo

Inscrit dans le cadre de la nouvelle génération des installations de l’institut d’émission sous-régional, cette infrastructure de quatre niveaux sera

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*