Madagascar : Le pays bénéficie d’un soutien de 47,4 millions de dollars du FMI

Madagascar : Le pays bénéficie d’un soutien de 47,4 millions de dollars du FMI

[GARD align= »center »]

Christine Lagarde, Présidente du FMI

Christine Lagarde, Présidente du FMI

C’est la reprise de la coopération entre le Fonds monétaire international (FMI) et le Madagascar. L’institution financière internationale a annoncé mercredi avoir trouvé un accord avec le gouvernement malgache sur un prêt de 47,4 millions de dollars.

«Une mission du FMI est arrivée à un accord avec les autorités malgaches concernant un programme que la Facilité de crédit rapide. Au titre de l’accord, Madagascar devrait pouvoir accéder à un montant pouvant atteindre 30,55 millions de droits de tirage spéciaux (environ 47,4 millions de dollars, ndlr) », a indiqué le FMI dans un communiqué.

Après l’accord entre les deux parties, le financement sera soumis à l’approbation du conseil d’administration de l’institution de Bretton Woods en juin. Une fois cette approbation obtenue, le financement sera alors le premier accordé par le FMI au Madagascar depuis 2009.

«Madagascar a des besoins urgents en terme de balance des paiements et budgétaires qui doivent être satisfaits pour éviter des perturbations économiques supplémentaires», a déclaré George Tsibouris, le chef de mission du FMI sur la Grande Ile.

[GARD align= »center »]

Dans ses explications, M. Tsibouris ajoute qu’une stratégie à moyen terme est aussi nécessaire pour ramener l’économie malgache sur la voie d’une croissance durable et inclusive. « En particulier, des réformes qui encouragent la gouvernance et l’état de droit, l’égalité des chances pour le secteur privé et les entrées d’investissement, sont très importantes», a-t-il dit.

Le FMI se dit donc prêt à apporter un soutien dans ses secteurs clés d’expertise afin d’améliorer le recouvrement des recettes fiscales et douanières et d’augmenter le financement des programmes d’investissements publics et des dépenses sociales.

Depuis le renversement du président Marc Ravalomanana par Andry Rajoelina en mars 2009, le Madagascar avait été mis au ban des nations. Cette sanction a engendré un assèchement de l’aide internationale en faveur du pays.

Mais depuis l’arrivée au pouvoir du président Hery Rajaonarimampianina, démocratiquement élu en janvier, considérée comme un retour à l’ordre constitutionnel par les organisations régionales, le pays est presque rétabli par toutes les institutions africaines dont l’Union africaine  et les bailleurs de fonds et peut finalement profiter des financements et des prêts pour son développement.

[GARD align= »center »]

Didier Assogba
Lomé-Oeildafrique.com

 

Didier Assogba

Didier Assogba

Journaliste à Oeil d'Afrique. Basé à Lomé, Togo


Related Articles

RDC : menace de mutinerie à 40 km de Bunia

La situation est tendue au sein de l’armée dans le territoire de l’Ituri, au nord-est de la RDC. Deux bataillons

Kenya: premier débat télévisé entre candidats à la présidentielle

Les huit candidats à l’élection présidentielle kényane, dont le premier tour est prévu le 4 mars, ont débattu lundi soir

« L’actualité africaine en 5 titres » du 04 juillet 2016

[GARD align= »center »]   850 casques bleus burkinabè en route pour le Mali Le bataillon burkinabè « Gondaal II » composé

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*