Malaise de Djibrill Bassolé en Turquie : les Burkinabè lui suggèrent de prendre des vacances

Malaise de Djibrill Bassolé en Turquie : les Burkinabè lui suggèrent de prendre des vacances

Plusieurs Burkinabè interrogés vendredi par APA sur le malaise ressenti en Turquie par le ministre burkinabè des Affaires étrangères et de la Coopération régionale, Djibrill Yipénè Bassolé, proposent à ce dernier de prendre des vacances pour aller se reposer.

L’incident, relayé par la presse (nationale et internationale), a ému les Burkinabè, en témoignent les commentaires dans la capitale burkinabè et les nombreuses réactions par voix de presse.

En effet, dès que la nouvelle est tombée, des citoyens burkinabè ont promptement réagi à travers des messages postés sur internet ou des déclarations dans les radios.
Pour eux, la ‘’chute » du ministre est due à un excès de fatigue puisque lui-même l’a reconnu sur les antennes de la Radiodiffusion télévision du Burkina (RTB), en déclarant : ‘’C’était juste un coup de barre ».

La plupart des internautes, auditeurs ou simples citoyens rencontrés dans les rues de Ouagadougou lui souhaitent prompt rétablissement, tout en suggérant de prendre d’abord un peu de repos.

‘’Le ministre travaille énormément. Voyons, depuis la crise ivoirienne jusqu’à celle du Mali, en passant par la Guinée, le Soudan, il est au four et au moulin », confie Abdoulaye Konfé, enseignant.

‘’Vous avez été très sollicité depuis la crise malienne ! Il vous faut du repos ! Meilleure santé à Monsieur le Ministre », estime pour sa part, Tapsoba, un internaute.
‘’C’est normal. Quand l’organisme fournit trop d’effort, ces genres de crises peuvent subvenir. Voilà pourquoi je suggérerais au ministre de se reposer et de prendre des vacances bien méritées », préconise un autre qui a requis l’anonymat.

En visite en Turquie, Djibrill Bassolé est tombé, jeudi aux environs de 9 heures, alors qu’il animait un point de presse avec son homologue turc.

C’est pendant que le chef de la diplomatie turc Ahmet Davutoglu répondait aux questions des journalistes sur la crise syrienne, que ‘’M. Bassolé a d’abord vacillé, puis a fait une lourde chute sur le plancher », rapporte un journaliste témoin de la scène.

Le ministre a été aussitôt conduit à un centre de santé pour les premiers soins.

Joint au téléphone par des journalistes de la Radiodiffusion télévision du Burkina (RTB), quelques heures plus tard, il a indiqué se porter mieux, évoquant ‘’juste un coup de barre ».

Oeil d’Afrique avec APA

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
Burkina Faso

Related Articles

RDC: les rebelles du M23 affirment être « aux portes » de Goma

les rebelles du M23 ont déclarés dimanche être « aux portes » de Goma et prête à repousser « très loin » l’armée qu’elle affronte

« L’actualité africaine en 5 titres » du 05 septembre 2016

[GARD align= »center »] L’Onu au chevet du Gabon en vue du dénouement de la crise post-électorale Le Représentant spécial du Secrétaire

Rwanda-RDC: Les autorités vont identifier 17 bornes frontières pour éviter des incidents

[GARD align= »center »] La République démocratique du Congo (RDC) et le Rwanda annoncent la prochaine identification des 17 bornes qui restent

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*