Mali: accrochage sérieux dans le nord, un soldat français tué

Mali: accrochage sérieux dans le nord, un soldat français tué

Un soldat français, un légionnaire du 2e Régiment étranger de parachutistes, a été tué au Mali lors d’un accrochage sérieux dans le nord du pays qui a également causé la mort de plusieurs terroristes, a annoncé mardi François Hollande à Athènes.

Il s’agit du deuxième mort français depuis le début de l’opération Serval le 11 janvier.

Interrogé par des médias français en marge d’un déplacement à Athènes, le chef de l’Etat a expliqué que ces combats meurtriers étaient intervenus mardi lors d’une opération des forces spéciales, encore en cours, dans le massif montagneux des Iforhas, dans le nord du Mali.

En ce moment, nous avons des des forces spéciales qui sont au nord du Mali et qui interviennent dans une zone particulièrement délicate – le massif des Iforhas – là où des groupes terroristes se sont retranchés, a expliqué François Hollande.

Il y a eu un accrochage sérieux, avec plusieurs morts du côté des terroristes mais un mort aussi du côté français, a-t-il ajouté. Il s’agit d’un soldat du 2e REP, un légionnaire, sa famille a été prévenue.

Nous voyons que nous sommes maintenant dans la dernière phase de l’opération au Mali (…), a dit le président.

Il s’agit d’aller jusqu’au bout, c’est-à-dire l’arrestation des derniers chefs ou groupes terroristes qui demeurent à l’extrême nord du Mali. C’est dans le cadre de cette opération qu’il y a eu cet accrochage qui n’est pas terminé et a hélas conduit un légionnaire à perdre la vie.

Ce légionnaire tué est le sergent-chef Harold Vormezeele, a précisé le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian dans un communiqué. Sous-officier de la section de commandos parachutistes du 2e Régiment étranger de parachutistes (REP) de Calvi, Harold Vormezeele a été tué lors de combats menés contre des groupes terroristes à 50 km au sud de Tessalit, a-t-on précisé.

 

©AFP

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
francemali

Related Articles

Mali : plusieurs chefs d’Etat étangers à Bamako pour l’investiture festive du président IBK

Plusieurs chefs d’Etat du continent africain et d’ailleurs ont déjà foulé le sol malien pour participer à la cérémonie solennelle

Nouveau gouvernement au Burkina Faso, le président Compaoré garde la Défense

Le président burkinabè Blaise Compaoré a formé mercredi un nouveau gouvernement après les législatives du 2 décembre et y garde

Coup d’Etat au Burundi: les principaux leaders de la tentative ont été arrêtés

Après avoir reconnu l’échec de leur coup d’Etat, les principaux leaders de ce mouvement sont aux arrêts. Au moins trois

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*