Mali: Cinq Casques bleus togolais tués dans l’explosion d’une mine (nouveau bilan)

[GARD align= »center »]

Hommage à neuf casques bleus nigériens tombés dans une embuscade au nord du Mali.|© AFP/Habibou Kouyaté

Hommage à neuf casques bleus nigériens tombés dans une embuscade au nord du Mali.|© AFP/Habibou Kouyaté

Cinq Casques bleus togolais de la mission de l’ONU au Mali (Minusma), ont été tués dimanche dans l’explosion d’une mine sur l’axe Tenenkou-Sévaré, dans la région de Mopti (centre), selon un nouveau bilan.

« Cinq Casques bleus ont été tués. Un autre a été grièvement blessé et son évacuation médicale est en cours », a indiqué la Minusma dans un communiqué.

Les soldats togolais ont été « victimes d’une mine dont l’explosion a été suivie d’une attaque terroriste », rapportaient dimanche plusieurs médias locaux, qui évoquaient au moins quatre morts.

L’attaque, survenue aux environs de 11H00 (locale et GMT), a visé « un convoi de la force de la Minusma, pris dans une embuscade à 30 km ouest de (la ville) de Sévaré « , dans la région de Mopti.

Cinq soldats maliens ont été tués et quatre autres blessés vendredi dans le nord du pays par l’explosion d’une mine au passage de leurs deux véhicules.

Le 12 avril, trois soldats français avaient également trouvé la mort après l’explosion d’une mine une stratégie qu’utilisent les djihadistes comme nouveau mode opératoire.

Le nord et le centre du Mali est tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes jihadistes liés à Al-Qaïda, après la déroute de l’armée face à la rébellion touareg.

Les djihadistes ont été en grande partie chassés par une intervention militaire internationale, lancée en janvier 2013 à l’initiative de la France, qui se poursuit actuellement.

© OEIL D’AFRIQUE


Tags assigned to this article:
Casques bleusmaliTogo

[fbcomments]

Related Articles

Gambie: le nombre d’électeurs revu à la hausse

[GARD align= »center »] En Gambie, l’élection présidentielle doit avoir lieu le 1er décembre 2016. Mardi, la Commission électorale indépendante (CEI), a

Togo: aucun consensus entre Faure Gnassingbé et Jean-Pierre Fabre

 [GARD align= »center »] La rencontre annoncée entre le président togolais Faure Gnassingbé et le chef de file de l’opposition Jean-Pierre Fabre

Burkina: Zida lève la suspension de la Constitution

 [GARD align= »center »] L’homme fort du Burkina Faso, le lieutenant-colonel Isaac Zida, a annoncé samedi le rétablissement de la Constitution qu’il

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*