Mali: des milliers de manifestants à Bamako pour soutenir la junte

Mali: des milliers de manifestants à Bamako pour soutenir la junte

BAMAKO – Des milliers de personnes ont défilé mercredi matin dans les rues de Bamako pour soutenir la junte militaire qui a renversé il y a près d’une semaine le président malien Amadou Toumani Touré, dit « ATT ».

Les manifestants portaient pancartes et banderoles sur lesquelles on pouvait lire « A bas ATT », « A bas la France », « A bas la communauté internationale » ou encore « Vive la junte ». Ils scandaient également des slogans en hommage au chef de la junte, le capitaine Amadou Sanogo, tels que: « Sanogo solution! ».

« Sanogo est venu libérer le pays, j’espère qu’il mettra le pays sur les rails et je lui fais confiance à 100% », a déclaré un manifestant, Fousséni Koumaré, commerçant.

Kaba Diakhité, ingénieur, évoquant la situation dans le nord du Mali en proie depuis la mi-janvier à une rébellion touareg a affirmé: « ATT a vendu le Nord, c’est lui le chef rebelle ». Le Mali, « c’est une démocratie de façade », a-t-il ajouté.

Les putchsites qui ont pris le pouvoir le 22 mars ont justifié accusent le régime du président Touré d’incompétence face à l’offensive des touareg.

Dimanche, Solidarité africaine pour la démocratie et l’indépendance (Sadi), seul parti d’opposition représenté à l’Assemblée nationale malienne dissoute (3 députés sur 147) par la junte, avait créé le Mouvement populaire du 22 mars (M22), favorable aux mutins.

Trente-huit partis politiques et une vingtaine d’associations ont de leur côté formé un Front uni pour la sauvegarde de la démocratie et de la République (FUDR) opposé à la junte. Ils réclament le retour à l’ordre constitutionnel, tout comme la communauté internationale.

© AFP 

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.



Related Articles

CAN-2015 : la RD Congo première demi-finaliste

Les « Léopards » affronteront mercredi en demi-finale le vainqueur du choc dominical Côte d’Ivoire-Algérie. Ils n’étaient plus apparus dans le dernier

Disparus du Beach de Brazzaville: Norbert Dabira inculpé en France pour crimes contre l’humanité

Le général congolais Norbert Dabira a été mis en examen (inculpé) jeudi à Paris pour crimes contre l’humanité dans l’enquête

Lagarde confiante en un nouveau « miracle économique » en Côte d’Ivoire

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, a affiché lundi à Abidjan sa confiance en un nouveau

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*