Mali: le parlement malien vote la levée de l’immunité de neuf de ses membres

Mali: le parlement malien vote la levée de l’immunité de neuf de ses membres

Les députés maliens ont, à bulletins secrets, voté, vendredi dans la nuit, la levée de l’immunité parlementaire de neuf de leurs collègues se trouvant en délicatesse avec la justice. Six de ces 9 députés sont des élus du nord du pays qui ont rejoint la rébellion touarègue armée. Ils font l’objet de mandats d’arrêt soit pour crimes de guerre, crimes contre l’humanité ou pour trafic de drogue.

Deux des trois autres députés, Mountaga Tall du Congrès national d’Initiative démocratique (CNID) et Oumar Mariko de Solidarité africaine pour la démocratie et l’indépendance (SADI), sont des candidats à la présidentielle du 28 juillet.

Oumar Mariko, un ex-leader estudiantin, est soupçonné d’avoir un lien avec des violences entre étudiants et forces de l’ordre et qui ont failli coûter la vie à deux étudiants sur le campus universitaire de Bamako.

L’avocat Mountaga Tall doit, pour sa part, répondre à une accusation d’abus de confiance en relation avec la gestion des 700 millions cfa qui lui avaient été confiés par un collègue député pour désintéresser des créanciers.

Son parti politique, sitôt la levée de son immunité prononcée, a dénoncé une « cabale politico-judiciaire ».

Le dernier député à avoir perdu son immunité est Moussa Berthé. Il est accusé par de jeunes diplômés de leur avoir soutiré plus de 60 millions de francs cfa contre des promesses de recrutements à la fonction publique.

Le parlement n’a pas, en revanche, accepté la demande de levée de l’immunité d’un dixième député, Mahamadou Hawa Gassama, accusé d’incitation à la violence et de voies de fait. La plaignante, elle aussi députée, aurait retiré sa plainte.

Oeildafrique avec APA

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
justicemaliparlement

Related Articles

Sierra Leone: dernier jour de campagne avant les élections de samedi

Des centaines de partisans de l’opposition se sont rassemblés jeudi à Freetown pour le dernier meeting clôturant la campagne avant

Mali/présidentielle: l’heure est aux tractations politiques en vue de soutenir IBK ou Soumaïla Cissé

A l’issue du scrutin du 28 juillet dernier, le candidat du rassemblement pour le Mali (RPM), Ibrahim Boubacar Kéita, dit

Côte d’Ivoire: un ex-homme fort de Gbagbo condamné à 15 ans de prison

Le général Brunot Dogbo Blé, un ex-homme fort du régime de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, a été condamné jeudi

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*