Mali: les chasseurs pour l’unité du pays

Mali: les chasseurs pour l’unité du pays

La Fédération nationale des chasseurs du Mali ne sera pas en marge de la gestion de la crise au nord de ce pays, a annoncé vendredi Gossi Niakaté, patriarche des chasseurs maliens communément appelés « Donso ».

« Nous, chasseurs du Mali sans exception, n’attendons que l’ordre des autorités pour être sur le champ de bataille pour l’honneur de notre pays et pour notre dignité », a dit le vieux Niakaté en faveur d’une assemblée générale extraordinaire devant le monument « Kontron Ni Sanè », dédié aux fétiches.

Le même vieux Niakaté a rappelé qu’avant la colonisation et la création de l’armée, ce sont les chasseurs qui « assuraient la défense des villages, des personnes et de leurs biens ».

Celui-ci a aussi rappelé qu’au moment où « on adoptait la charte du Kurukafunga en 1235, il était prévu que l’intégrité de l’empire du Mandé n’était pas négociable » ajoutant ainsi que « il n’est pas question que l’intégrité du Mali soit négociable. Le Mali est un et indivisible ».

Les mêmes propos ont été évoqués par le secrétaire général de la Fédération nationale des chasseurs du Mali, Sadio Doumbia.

« Malgré mon âge, je ne serai pas absent au moment de la guerre même s’il faut que je prenne la première balle. Le Mali ne restera jamais sous occupation, sauf si tous les chasseurs maliens mourraient », a souligné le patriarche des chasseurs, Gossi Niakaté.

Celui-ci a précisé que cette assemblée générale est aussi une manifestation de soutien au Comité national pour le redressement de la démocratie et la restauration de l’Etat (CNRDRE, junte militaire), qui y était représenté des militaires.

 

Xinhua


Tags assigned to this article:
assembléechasseurscrisejuntemalimomentniakaté

Related Articles

Guinée: des blessés lors d’une marche de l’opposition à Conakry

Plusieurs personnes dont au moins cinq membres des forces de l’ordre ont été blessées jeudi à Conakry dans des heurts

Mali : Des affrontements dans le Nord à quelques jours de la reprise des négociations

[GARD align= »center »] Les localités d’Anéfis, à 100km au sud de Kidal, et de Tabankort, zone contrôlée par les rebelles touaregs

Madagascar: le nouveau président tend la main au camp Ravalomanana

[GARD align= »center »] Le nouveau président de Madagascar Hery Rajaonarimampianina s’est fait le champion de l’unité nationale, annonçant une politique de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*