Mali: L’opposition réussit sa première grande manifestation politique sous IBK

Mali: L’opposition réussit sa première grande manifestation politique sous IBK

 

Mali: L’opposition réussit sa première grande manifestation politique sous IBK, le 7 septembre à Bamako

Mali: L’opposition réussit sa première grande manifestation politique sous IBK, le 7 septembre à Bamako

L’opposition malienne commence par s’organiser contre la gestion du Président Ibrahim Boubacar Keïta au pouvoir depuis un an. Au cours d’un grand meeting réunissant les forces de l’opposition dimanche à Bamako, les partisans de l’opposition, avec à leur tête l’ancien ministre Soumaïla Cissé, principal opposant, ont dénoncé le bilan calamiteux d’une année de gestion de pouvoir de IBK.

Le premier grand meeting de l’opposition malienne depuis l’arrivée au pouvoir d’IBK a été un véritable succès en termes de rassemblement. Plus de 3 000 personnes avaient pris d’assaut la salle où se tenait la manifestation marquée par beaucoup d’animation, coups de sifflets, vuvuzelas, concert de rap. La majorité des participants était habillée des tee-shirts à l’effigie de Soumaïla Cissé, le leader du principal parti de l’opposition.

Ce premier meeting avait pour objectif de dresser le bilan du président Ibrahim Boubacar Keïta. Ainsi, un film militant projeté au début de la rencontre, a révélé les failles du régime malien. A la suite, une déclaration a été lue. Dans cette déclaration, l’opposition demande au gouvernement d’IBK de changer de cap et de tenir compte de sa promesse de gouverner «pour le Mali d’abord».

Le style de gouvernance d’IBK a été sévèrement critiqué. Plusieurs leaders sont revenus sur l’affaire de l’achat d’un avion présidentiel et d’aucuns estiment que IBK doit changer une bonne partie de son entourage.

Les opposants ont également appelé IBK à être vigilant sur la question du nord Mali et qu’une attention particulière soit réservée aux problèmes de l’armée nationale ainsi que «des souffrances du peuple».

L’opposition malienne qui a réussi sa première grande manifestation politique depuis un an  a exclu, toutefois, l’exigence de démission du chef de l’Etat.

© OEIL D’AFRIQUE

[wp_ad_camp_3]

 


Tags assigned to this article:
maliopposition

[GARD align="center"]

Related Articles

Nigeria: les Etats-Unis ne croient pas à la mort du chef de Boko Haram

[GARD align= »center »] Les Etats-Unis ne croient pas à la mort annoncée par l’armée nigériane du chef du groupe islamiste Boko

Hollande fait du Bénin « une référence » démocratique en Afrique

Le président français François Hollande, en visite à Cotonou, a fait jeudi l’éloge du Bénin, « référence » démocratique en Afrique, envoyant

Un Malien parmi les cinq nouveaux cardinaux créés par le pape François

[GARD align= »center »] L’archevêque malien Jean Zerbo (74 ans), l’évêque laotien Louis-Marie Ling Mangkhanekhoun (73 ans), l’évêque du Salvador Gregorio Rosa

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*