Mali : L’Union africaine approuve l’envoi d’une force internationale

Mali : L’Union africaine approuve l’envoi d’une force internationale
une force internationale

Vue generale du sommet de l Union africaine le 29 janvier 2012 à Addis Abebe
Ph Archives

L’Union africaine (UA) approuve l’envoi au Mali d’une force militaire internationale, pour reconquérir le Nord occupé par les islamistes armés, selon le plan adopté dimanche par les dirigeants d’Afrique de l’Ouest, a annoncé mardi le commissaire à la Paix et à la Sécurité de l’organisation, Ramtane Lamamra.

Le Conseil de paix et de sécurité de l’UA a décidé … d’approuver le Concept harmonisé d’opérations pour le déploiement planifié de la force (…) conduite par l’Afrique, en soutien au Mali, a déclaré Ramtane Lamamra à des journalistes, à Addis Abeba.

Il a ajouté que l’UA recommandait vivement au Conseil de sécurité des Nations unies d’autoriser ce plan de déploiement de la force pour une durée d’un an.

Les dirigeants ouest-africains réunis dimanche à Abuja s’étaient mis d’accord sur l’envoi au Mali d’une force militaire internationale de 3.300 soldats pour un an.

Ce plan doit être transmis à l’ONU avant la fin novembre, via l’UA, afin que le Conseil de sécurité donne son feu vert aux opérations.

M. Lamamra n’a pas fourni de détails sur la mission mais a expliqué qu’il s’agissait de reconquérir les régions occupées au nord du Mali, d’y démanteler les réseaux terroristes et criminels et de rétablir effectivement l’autorité de l’Etat sur le territoire national tout entier.

Avec AFP

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
arméeCEDEAOmaliQaïdatroublesUA

Related Articles

ONU: Idriss Déby demande aux dirigeants africains « un signal fort »

Le chef de l’Etat tchadien a invité ses pairs africains à adopter une dynamique de rupture avec les décennies passées.

Togo: La société civile et l’opposition dans le même combat pour la limitation du mandat présidentiel

 [GARD align= »center »] La manifestation des Organisations de défense de droit de l’homme s’est tenue vendredi à Lomé dans le calme.

Le Floch-Prigent entendu à Abidjan dans une affaire judiciaire togolaise

L’ex-PDG d’Elf Loïck Le Floch-Prigent est « entendu en qualité de témoin à Abidjan dans une affaire togolaise », a indiqué son

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*