Mali: tirs de sommation de l’armée contre des groupes armés islamistes

Mali: tirs de sommation de l’armée contre des groupes armés islamistes

L’armée malienne a effectué lundi et mardi des tirs de sommation contre des groupes armés islamistes occupant le Nord du Mali, qui ont progressé vers la ligne de démarcation entre leurs zones d’influence et les régions sous contrôle gouvernemental, selon une source militaire malienne.

« L’armée malienne a effectué lundi et dans la nuit de lundi à mardi vers Kona des tirs de sommation face à l’ennemi, qui a reculé », a déclaré à l’AFP cette source militaire.

Kona est proche de Mopti (centre), qui est la dernière grande ville avant les zones sous contrôle des islamistes.

Un habitant de Kona joint par l’AFP a indiqué avoir entendu dans la nuit de lundi à mardi des tirs. « C’est l’armée qui a tiré », selon lui.

Les islamistes armés contrôlent entièrement depuis fin juin les trois régions administratives formant le Nord du Mali (Kidal, Gao, Tombouctou) et des localités de la région de Mopti, dont Douentza (environ 145 km au nord-est de Mopti-ville).

Le Nord est tombé entre leurs mains et celles de rebelles touareg entre fin mars et début avril 2012, à l’issue d’une offensive de deux mois et demie contre l’armée malienne. Les islamistes ont ensuite évincé de leurs zones leurs ex-alliés touareg.

Selon des sources sécuritaires et des témoins, Ansar Dine, le Mouvement pour l’unicité et le Jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao) et Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), les groupes jihadistes actuels maîtres du Nord, se sont regroupés début janvier dans une localité proche de Tombouctou.

Ils ont avec eux des hommes de la secte islamiste Boko Haram, et ils ont installé une base militaire dans cette localité, Bambara Maoudé.

Une source sécuritaire régionale s’est dite « très inquiète », soupçonnant les islamistes de vouloir progresser vers le sud du Mali.

Selon une source officielle malienne, une réunion des responsables du ministère malien de la Défense est prévue mardi autour de la question.

 

Avec AFP

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
mali ; troubles ; qaïda ; armée ; tirs

Related Articles

Nigeria : des milliers d’opposants dénoncent des fraudes électorales dans l’Etat de Rivers

Des milliers de partisans du principal parti d’opposition au Nigeria ont manifesté dimanche à Port-Harcourt (sud) pour dénoncer des fraudes

Centrafrique: Michel Djotodia a prêté serment comme nouveau président

Michel Djotodia qui a pris le pouvoir le 24 mars à Bangui a prêté serment dimanche devant la Cour constitutionnelle

RDC: Fin ou prolongation des négociations de Kampala ?

Est-ce la fin, ou le début d’un autre dialogue à Kampala ? Plusieurs observateurs attendaient avec impatience ce jour apocalyptique afin

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*