Marché de l’armement: le Maroc et l’Algérie, de gros importateurs d’armes

[GARD align= »center »]

Drapeau maroc et algerie

Image d’archive

Tandis que dans le marché de l’armement, l’Europe est en perte de vitesse devant l’ogre américain, l’Algérie et le Maroc trônent  en tête des pays africains importateurs d’armes avec 56 % sur  tout le continent.

Le volume du commerce mondial d’armement augmente constamment depuis 2004, et a haussé de 14 % entre 2006-2010 et 2011-2015, selon les chiffres de l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (Sipri).

Entre 2006-10 et 2011-15, les importations par les États africains ont augmenté de 19 %, selon un communiqué de Sipri rendu public lundi 22 février 2016.

Selon Sipri, l’Algérie et le Maroc demeurent les deux plus grands importateurs d’armes en Afrique avec un total combiné de 56 % des importations du continent.

En raison de contraintes économiques, Sipri souligne que la plupart des États d’Afrique sub-saharienne n’ont importé que de faibles volumes d’armes en 2011-15, «et ce en dépit du fait que plusieurs d’entre eux étaient impliqués dans des conflits armés au cours de cette période».

Si les importations d’armes du Mexique ont augmenté de 331 % en 2011-15 par rapport à 2006-10, l’Azerbaïdjan a aussi vu ses importations d’armes en hausse de 217 % entre 2006-10 et 2011-15. Tandis que les importations d’armes de l’Irak ont augmenté de 83 % entre 2006-10 et 2011-15. Sipri souligne que les importations par les États européens ont diminué de 41 % entre 2006-10 et 2011-15.

Sipri indique que les États-Unis ont vendu ou donné de grandes armes à 96 États ces cinq dernières années, et l’industrie de défense américaine a en préparation de grosses commandes à l’exportation, dont un total de 611 avions de combat F-35 pour neuf pays.

La Russie a aussi progressé, avec 25% des exportations mondiales, même si la tendance a été beaucoup moins bonne en 2014 et 2015. Les Russes exportent plus que les Américains vers l’Inde, premier importateur mondial. 

La Chine, devenue en 2010-2014 troisième exportateur en dépassant l’Allemagne et la France, conforte cette place (5,9%), avec une industrie de défense de plus en plus reconnue, qui fournit d’abord des pays asiatiques (Pakistan, Bangladesh et Birmanie). 

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
algerieMaroc

[fbcomments]

Related Articles

Grant Thornton note les coffres du groupe Ecobank

  Le cabinet PricewaterhouseCoopers, qui intervenait en qualité de commissaire aux comptes de ETI (Ecobank Transnational Incorporated) et de ses

Tunisie : 146 projets présentés à la Conférence internationale pour l’investissement

[GARD align= »center »] Les travaux de la conférence internationale d’appui au développement économique, social et durable de la Tunisie « Tunisia

UMOA : Les Etats membres comptent lever 924 milliards FCFA

[GARD align= »center »] Les Etats membres de l’Union monétaire ouest-africaine (UMOA) comptent lever au deuxième trimestre 2016, un montant global de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*