Maroc: 10 étudiants guinéens expulsés

[GARD align= »center »]

étudiants guinéens maroc

image d’archives.

Dans le cadre d’une coopération signé en 2012 entre les départements de l’Enseignement guinéen et marocain, chaque année des étudiants guinéens par ordre de mérite bénéficient d’une bourse pour poursuivre leurs études au Maroc.

Chaque année 249 lauréats rejoignent le Maroc pour suivre les formations des formateurs et de  renforcement des capacités techniques et professionnelles. Seulement cinq des lauréats ont échoué au test psychotechnique d’évaluation de leur capacité à suivre ces programmes de cette rentrée scolaire 2015, des tests qui par ailleurs un étudiant n’a pas pu passé pour diplôme non conforme.

Ces cinq étudiants recalés ont été renvoyés en Guinée, pour niveau insuffisant ; le redoublement n’étant pas prévu pour ces formations d’une durée de quatre ans, ils ont été accompagnés de quatre autres étudiants qui ont échoués aux évaluations de fin d’année de la session précédente, ainsi que l’étudiant qui s’était présentait avec un diplôme non conforme. Tous les dix ont été expulsés du royaume chérifien le 21 novembre dernier.

Entre autre ces échecs qui reste moindre, six jeunes guinéens ont tenté de bénéficier de ces programmes d’études dont ils ne figuraient pas dans la liste, le département de l’Enseignement guinéen aussi tôt informé ont procédé à des mesures de rapatriement ; ils seront pris en charge par la police dès leur arrivée à Conakry, le but étant de déterminer les moyens par lesquelles ils ont pu atterrir au Maroc afin de mettre en mesure des sanctions adéquates.

Un scandal de plus pour le département de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail de Guinée qui avait été menacé de grève en juillet dernier par ses ressortissants étudiants au Maroc qui n’avaient pas reçus l’argent de leur bourse depuis sept mois ;  une bourse qui selon les thermes d’obtentions doit être versé tous les trois mois.

Naïma Ounane
© OEIL D’AFRIQUE

Naïma OUNANE

Naïma OUNANE

Journaliste à Oeil d'Afrique.


Tags assigned to this article:
bourseetudiantsexpulsionguinéeMaroc

[GARD align="center"] [fbcomments]

Related Articles

Guinée: reprise des affrontements entre partisans de l’opposition et forces de l’ordre à Conakry

Les échauffourées entre partisans de l’opposition et policiers et gendarmes guinéens ont repris mardi matin à Conakry au lendemain d’une

Massacre de septembre 2009 en Guinée: de nouvelles inculpations de militaires et civils

Plusieurs militaires et civils ont été inculpés ces derniers mois en Guinée dans l’enquête sur le massacre de 157 personnes

Plainte contre le Maroc pour violences contre des réfugiés congolais et angolais

Une association espagnole de soutien aux réfugiés, la CEAR (Comisión Española de Ayuda al Refugiado) a déposé une plainte contre

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*