Le Maroc annonce une série de réformes après des critiques du roi

[GARD align= »center »]

Le roi du Maroc Mohammed VI à Prague, en République tchèque, le 21 mars 2016. - Michal Dolezal/AP/SIPA

Le roi du Maroc Mohammed VI à Prague, en République tchèque, le 21 mars 2016. – Michal Dolezal/AP/SIPA

Le chef du gouvernement marocain a annoncé jeudi la mise en place d’un plan d’action pour « corriger les irrégularités en matière de gestion de la chose publique », soulevées quelques jours plus tôt par le roi Mohammed VI.

Moins d’une semaine après un discours télévisé du monarque marocain, très critique envers la classe politique et l’administration, le chef du gouvernement Saad-Eddine Al-Othmani a annoncé la mise en place d’un programme « réaliste, opérationnel et rapide » pour corriger les « dysfonctionnements et irrégularités » soulevés par Mohammed VI.

Parmi les mesures phares figurent la réforme de l’administration, la promotion de l’investissement ou encore la simplification des procédures administratives.

Le chef du gouvernement a également affirmé que les différents départements ministériels devront faire dans les « prochains mois » des propositions « concrètes », qu’elles soumettront à son cabinet, pour mettre en oeuvre les directives.

Fin juillet, à l’occasion d’un discours marquant le 18e anniversaire de son accession au trône, le roi Mohammed VI avait tenu classe politique et institutions pour responsables des problèmes de développement que connaissent certaines régions, tout en louant le dynamisme du secteur privé.

Les principaux responsables sécuritaires du royaume s’étaient réunis mardi à Rabat pour examiner « les moyens permettant la mise en œuvre des différentes instructions royales », selon un communiqué du ministère de l’Intérieur.

AFP

[GARD align= »center »]

 

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
Maroc

[GARD align="center"] [themoneytizer id=9411-16]

Related Articles

Tunisie: le Premier ministre démissionne, la crise persiste

Le Premier ministre tunisien Hamadi Jebali a annoncé mardi sa démission après l’échec de son projet de cabinet de technocrates

Palestine: Mahmoud Abbas démissionne de la direction de l’OLP

Le président palestinien a présenté samedi sa démission du poste de président du Comité exécutif de l’Organisation de libération de

Ban Ki-moon nomme deux Africaines au poste d’envoyées spéciales

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a nommé l’ancienne Secrétaire générale adjointe de l’ONU, Asha-Rose Migiro de la

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*