Le Maroc devient le premier producteur et exportateur d’ alcool dans le monde arabe

Le Maroc devient le premier producteur et exportateur d’ alcool dans le monde arabe

[GARD align= »center »] 

Alcool-Maroc-Afrique

Le rapport de l’agence de presse américaine Reuters sur la consommation de l’alcool au Maroc vient confirmer ce que tout le monde au royaume savait déjà. Le résultat est clair. Le Maroc serait le premier producteur et exportateur d’alcool dans le monde arabe. Quelque 37.000 hectares sont réservés à la culture de vignobles dédiés à la production de vin au Royaume.

Les Marocains consommeraient l’équivalent de 131 millions de litres d’alcool par an, dont 400 millions de bouteilles de bière, 38 millions de bouteilles de vin, 140.000 de champagne, 1,5 million de Whisky et un million de bouteilles de Vodka.

Reuters souligne la qualité de la production de vin à Boufekrane, dans la région de Meknès n’aurait rien à envier à celle de certains pays européens.

[GARD align= »center »]

C’est d’ailleurs dans cette région que se trouve la majorité des vignobles au Maroc, servant à la production de vin. Les trois quarts de la production de vin au Maroc est dominée par le vin rouge, 20% par le Rosé et le reste c’est du vin blanc.

Le Maroc est le douzième pays musulman où l’on consomme le plus d’alcool, d’après une étude publiée en 2012 par l’hebdomadaire britannique The Economist. Les Marocains consommeraient une moyenne annuelle de 1,5 litre d’alcool pur par habitant, dans un pays où la législation interdit la vente d’alcool.

[GARD align= »center »]

Roger Musandji

Roger Musandji

Roger Musandji

Fondateur de RM COMMUNICATION, société éditrice d'Oeil d'Afrique.


Tags assigned to this article:
alcoolislamMarocproductionWhisky

Related Articles

Lancement à Paris d’Objectif Afrique Avenir « O2A »

[GARD align= »center »] Jeudi 27 janvier 2017 à Paris a eu lieu la première rencontre organisée par Objectif Afrique Avenir « O2A »

Processus de régularisation des sans-papiers au Maroc : les candidats se bousculent aux portillons!

[wp_ad_camp_3] Depuis le 2 janvier dernier, les grandes villes du Maroc vivent au rythme des enregistrements des sans papiers en

Congo-Brazza: Ecair, les avions cloués au sol 

[GARD align= »center »] La direction générale d’Ecair à Brazzaville essaye de minimiser la dernière décision de l’Asecna de suspendre «à Ecair

4c ommentaires

Espace commentaire
  1. Djay
    Djay 16 octobre, 2013, 18:04

    ça ne m’épate pas

    Répondre à ce commentaire
  2. Tamou
    Tamou 15 mai, 2014, 16:10

    Cela ne m’étonne pas

    Répondre à ce commentaire
  3. Rachid
    Rachid 16 mai, 2014, 18:23

    Les 8,7 million de touristes annuel..y fond la fête en boîte a Marrakech ou agadir avec des verres d’eau ? 🙂

    Répondre à ce commentaire
  4. lambet
    lambet 16 mai, 2014, 20:34

    je croyais que les musulmans ne buvaient pas d’alcool leur religion leur interdit

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*