Maroc : Le calvaire des ressortissants sud saharien continu dans le royaume chérifien

Maroc : Le calvaire des ressortissants sud saharien continu dans le royaume chérifien

 [wp_ad_camp_3]

Le cercueil d'Ismaila Faye, un Sénégalais tué au Maroc

(Photo d’archive utilisée juste a titre d’illustration)

Le Maroc est-il en passe de devenir « sens interdit », pour les ressortissants de l’Afrique noir ?
En effet, depuis quelques temps, les africains noirs font l’objet de toute sorte d’agression dans le royaume chérifien.
La dernière en date est celui d’un camerounais, retrouvé mort, après une intervention de la police marocaine dans le quartier où il habitait, Boukhalef.

Le drame s’est déroulé dans l’après-midi, selon des témoins de la scène. D’ailleurs, certains (des témoins) soutiennent que le camerounais serait décédé dans les mêmes conditions que le sénégalais, Moussa Seck.
Ce dernier a été tué le 10 octobre dernier, poussé par un policier du haut du 4ème étage du bâtiment qu’il habitait.
Pour tirer au clair ces incidents qui s’amplifient de jour en jour, les organisations de défense des droits humains comptent se saisir du dossier.

 [wp_ad_camp_2] 

C’est le cas notamment de l’Amnesty International et Crdh. Dans l’affaire du sénégalais, Moussa Seck, le principal témoin du nom de Alpha Barry (Guinéen) est en train d’être reconduit à la frontière par les autorités marocaines.
Mécontent de l’action de la police qui a entraîné le décès du camerounais, les autres africains ont affronté les policiers.
Suite à cela, une dizaine de ressortissants sud sahariens ont opposé un niet catégorique à la police qui voulait certainement emporte la dépouille mortelle du camerounais.

Cependant, quelques heures après le drame, la dépouille a été livrée à la morgue pour une autopsie afin de déterminer la cause de sa mort.

Adama COULIBALY
Dakar –Oeildafrique.com


Tags assigned to this article:
Maroc

Related Articles

Algérie: 30 candidats à l’immigration clandestine interceptés

Les garde-côtes algériens ont annoncé mercredi avoir intercepté ces dernières 24 heures au large du pays trente émigrants clandestins partis

Fromage, huile d’olives, safran: au Maroc, le nouvel essor des produits du terroir

« Les Marocains réclament davantage de produits labellisés, c’est une nouvelle culture qui s’instaure », se félicite Zineb Errati. A Chefchaouen, son

Saïd Bouteflika signe-t-il des décrets à la place de son frère président ?

Selon les toutes dernières informations obtenues par lematindz, des décrets présidentiels viennent d’être signés depuis Paris, cette semaine, nommant sept

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*