Maurice classée 6e dans le monde et 1ère en Afrique pour la liberté économique

Maurice classée 6e dans le monde et 1ère en Afrique pour la liberté économique

L’île Maurice est classée 6e dans le monde et 1ère en Afrique pour la liberté économique, selon le rapport annuel 2013 sur La liberté économique dans le monde (EFW) publié par le Fraser Institute (Vancouver).

Ce classement qui répertorie 144 pays et territoires dans le monde confirme que l’île touristique du sud-ouest de l’océan Indien jouit d’un cadre économique très libre propice à l’ investissement comme l’indice de la Heritage Foundation l’avait fait dans son rapport publié le mois dernier alors que le reste de l’Afrique est encore sujet à d’énormes restrictions et bureaucratie.

Les données du rapport de l’Institut Fraser indiquent que la région africaine est devenue plus économiquement libre depuis 1980, en particulier au cours des deux dernières décennies. Toutefois, en dépit de nombreuses avancées, les institutions économiques des pays africains sont encore parmi les plus pauvres du monde. Les nations africaines sont fortement réglementés et ont un système juridique politisé; l’intervention du gouvernement dans les affaires est commun et la circulation des personnes et des biens sont largement restreint.

Comparé aux 144 autres pays inclus dans l’EFW Index, seuls six pays africains se classent dans la moitié supérieure et l’Ile Maurice, le Rwanda (36e), l’Ouganda, et Zambie (64e), le Botswana (52e) et le Gambie (76e, et de ce groupe, seule l’île Maurice se trouve dans le top 25. D’autre part, sept pays africains se classent parmi les derniers 20, à savoir, le Zimbabwe, la République du Congo, la République démocratique du Congo, l’Algérie, le Burundi, Côte d’Ivoire et le Gabon.

« Maurice est le pays économiquement le plus libre dans la région africaine. Maurice est leader dans la région en ce qui concerne la libéralisation économique depuis 1990. Son indice EFW (Economic Freedom of the World) a constamment augmenté au cours des deux dernières décennies », explique ce rapport.

Maurice se classe première dans la région dans le domaine des finances saines, avec notamment aucune restriction sur la propriété des comptes bancaires en devises.

Dans le domaine de la liberté de commerce international, Maurice se positionne une fois de plus première dans la région et 12ème dans le monde entier.

« Le taux tarifaire moyen (1,4%) est la plus faible dans la région et même par rapport aux normes mondiales, et les revenus provenant des droits de douane est de seulement un demi pour cent du secteur du commerce », explique l’EFW 2013.

« Bien qu’il existe un nombre considérable de contrôle des capitaux, il est relativement facile pour les étrangers d’obtenir un visa de visite. Dans le domaine du règlement, Maurice se classe 2e parmi les pays africains et 22e dans le monde. Il ne faut que 6 jours pour créer une entreprise à Maurice, et cela ne prend que 1, 7 année pour résoudre l’insolvabilité, le laps de temps le plus court dans la région », indique le rapport, et d’ajouter que « les taux d’intérêt sont positifs et déterminés principalement par les forces du marché, et il y a peu de règlements qui entravent l’embauche de travailleurs ».

Le rapport poursuit que Maurice réalise son classement le plus bas dans la région pour la taille de son gouvernement et 24e dans le monde entier.

L’indice EFW mesure le degré de liberté économique dans cinq grands domaines: Taille de l’État; Système juridique et droits de propriété; sécurité monétaire; liberté de commerce international; Réglementation.

Oeildafrique.com avec  Xinhua


Tags assigned to this article:
économieMaurice

Related Articles

Des Djihadistes arrêtés à Abidjan, révèle Hamed Bakayoko

Des combattants Djihadistes dont l’objectif est de s’attaquer aux intérêts des occidentaux en Afrique, ont été arrêtés à Abidjan par

Adama Barrow juge les menaces « exagérées » sur la Gambie

[GARD align= »center »] Au pouvoir en Gambie depuis six mois, le président Adama Barrow considère comme « exagérée » la menace que feraient

Abuja: Boko Haram tue un Sénégalais

[GARD align= »center »] Le Ministère sénégalais des Affaires étrangères a appris, jeudi, qu’un de ses compatriotes, fait partie des 21 morts

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*