La Mauritanie rompt ses relations diplomatiques avec le Qatar

[GARD align= »center »]

Mohamed Ould Abdel Aziz

Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz|©DR

La Mauritanie a rompu ses relations diplomatiques avec le Qatar, accusé par les autres pays de la péninsule arabique et l’Egypte de « soutien au terrorisme », a rapporté mardi soir l’agence officielle AMI.

« Le gouvernement de la République islamique de Mauritanie a décidé de rompre ses relations diplomatiques avec l’Etat du Qatar », lui reprochant de « soutenir les organisations terroristes et de promouvoir les idées extrémistes », selon un communiqué du ministère mauritanien des Affaires étranges, cité par l’agence.

« Il a semé le chaos et les tensions dans dans de nombreux pays arabes, ce qui a provoqué de grandes tragédies humanitaires dans ces pays, en Europe, et à travers le monde », selon le texte.

La Mauritanie est proche de l’Arabie saoudite, dont elle soutient l’intervention militaire au Yémen.

L’Arabie saoudite et cinq de ses alliés, dont l’Egypte, ont rompu lundi avec le Qatar, accusé de soutenir le « terrorisme », provoquant une crise diplomatique majeure au Moyen-Orient.

Ce séisme diplomatique est intervenu 15 jours après une visite à Ryad du président américain Donald Trump qui a demandé aux pays musulmans d’agir de manière décisive contre l’extrémisme religieux.

AFP

[GARD align= »center »]

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
diplomatieegypteMauritanieQatar

[GARD align="center"] [themoneytizer id=9411-16]

Related Articles

Richard Hitt, le pilote américain de Compaoré, cité dans une affaire d’évasion fiscale

[GARD align= »center »] Richard Hitt, le pilote américain de l’ancien président burkinabè Blaise Compaoré, est cité dans une affaire d’évasion fiscale,

Mali: militaires et islamistes s’affrontent dans la région de Mopti

Des militaires maliens déployés à Mopti (centre) échangeaient mercredi soir des tirs avec des islamistes armés occupant depuis plus de

Nigeria : La police découvre une fabrique d’armes

[GARD align= »center »] Une usine de fabrication d’armes a été découverte récemment à Ihuoha-Amansiodo Oghe, dans le département d’Ezeagu de l’Etat

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*