Mondial 2014 : Les femmes des Bleus défient la Fédération Française de Football

Mondial 2014 : Les femmes des Bleus défient la Fédération Française de Football

[GARD align= »center »]

Fiona Cabaye, Jennifer Giroud, Ludivine Debuchy (debout, de gauche à droite), Ludivine Sagna et Sandra Evra (assises, de gauche à droite) dans l’avion les emmenant au Brésil.

Fiona Cabaye, Jennifer Giroud, Ludivine Debuchy (debout, de gauche à droite), Ludivine Sagna et Sandra Evra (assises, de gauche à droite) dans l’avion les emmenant au Brésil. Source: Instagram

Arrivées au Brésil ce mardi pour assister au dernier match de groupe de la France, les vingt deux femmes des joueurs de l’équipe de France sont loin de se plier à la décision de la Fédération Française de Football (FTF). Mesdames les joueurs exigent un hôtel 5 étoiles.

Selon Canal Plus, Les WAGs comme on les appelle, ont refusé l’hôtel 4 étoiles que la FFF leur a proposé à Rio. Elles ont exigé un plus luxueux pour leur séjour.

[GARD align= »center »]

Au Brésil pour apporter un soutien moral et sentimental à leurs hommes, elles ont fini par obtenir ce qu’elles voulaient. La Fédération n’a pas eu d’autre choix que de leur trouver à Copacabana un un hôtel 5 étoiles comme demandé par ces dames.  

[GARD align= »center »]

Presque tous les Bleus pourront passer de bon moment avec leurs compagnes ce mercredi après leur dernier match contre l’Equateur. Seul leur gardien de but Hugo Lloris en fera exception puisque madame Lloris n’a pas fait le déplacement.

[wp_ad_camp_4]

Jean-Louis Kamako
Oeildafrique.com


Tags assigned to this article:
bresilfrancemondial

Related Articles

Ghana: un homme de Dieu togolais arrêté pour trafic de drogue

Un homme de Dieu togolais a été arrêté dimanche à l’aéroport international de Kotoka à Accra au Ghana en possession

10 ans de prison planent sur la tête d’un vigile

‘Tonton » Mangassa aurait doigté  »sa nièce » de 8 ans. Accusé d’avoir introduit son doigt dans le sexe d’une fillette de

Polémique : Ikea efface les femmes de son catalogue saoudien

Elles n’ont pas le droit de conduire ni de voter. Les femmes saoudiennes n’ont désormais plus le droit de se laver

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*