Alerte Infos

Pour Mugabe, les sanctions contre la Russie sont « illégales »

Pour Mugabe, les sanctions contre la Russie sont « illégales »

[GARD align= »center »]

Le président zimbabwéen Robert Mugabe

Le président zimbabwéen Robert Mugabe

Le président zimbabwéen Robert Mugabe, grand pourfendeur de l’Occident, a apporté mardi son soutien à la Russie en affirmant que les sanctions de l’Union européenne et des Etats-Unis étaient « illégales », à l’issue d’un entretien avec le ministre russe des Affaires étrangères à Harare.

« Si des sanctions doivent s’appliquer, elles doivent être approuvées par les Nations unies, et celles qui ont été imposées à la Russie n’ont pas été approuvées« , a-t-il dit après avoir reçu Sergueï Lavrov, venu sceller des accords commerciaux, militaires et techniques entre la Russie et le Zimbabwe.

« Ce sont des sanctions illégales. Une part de notre communauté internationale, méprisant la loi, cherche à dominer le reste du monde, et nous disons: Non! », a poursuivi le vieux chef d’Etat de 90 ans, au pouvoir depuis l’indépendance de son pays en 1980.

M. Lavrov lui a fait écho en déclarant devant la presse: « Nos amis du Zimbabwe et le gouvernement russe sont convaincus que toute solution doit être recherchée sur la base du droit international (…) uniquement par des moyens pacifiques et sans méthode plus ou moins coercitive ».

Les Etats-Unis et l’UE ont imposé des sanctions financières, économiques et diplomatiques à la Russie, pour protester contre le soutien de Moscou aux forces séparatistes pro-russes d’Ukraine.

AFP

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
mugaberussie

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4]

Related Articles

La Guinée Equatoriale devient membre de l’OPEP

[GARD align= »center »] Après avoir déposé sa demande d’adhésion au mois de janvier 2017, la Guinée équatoriale est devenue officiellement, jeudi

Ghana: Des réfugiés ivoiriens boycottent une rencontre avec une ministre de leur pays

[GARD align= »center »] Une cinquantaine de réfugiés ivoiriens ont refoulé vendredi des membres du Haut-commissariat pour les réfugiés (HCR) à l’entrée

Nord du Mali: nouvelles amputations par des islamistes

Les islamistes qui contrôlent la ville de Gao dans le nord-est du Mali, y ont amputé deux personnes vendredi et

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*