N’Djamena accuse les médias français de « lynchage » du président Deby

N’Djamena accuse les médias français de « lynchage » du président Deby

Le président tchadien Idriss Deby, le 28 juillet 2012 à N’djamena
© AFP/Archives

La présidence tchadienne a accusé jeudi les medias français de se se livrer « à un lynchage médiatique » du président Idriss Deby Itno, qui ne s’est pas rendu au sommet de la francophonie à Kinshasa du 12 au 14 octobre.

« Les autorités tchadiennes constatent que depuis un certain temps, les médias publics français (…) se livrent à un lynchage médiatique de la République souveraine du Tchad, à travers la personne de son président de la République », a affirmé le directeur général de la Communication de la présidence tchadienne Dieudonné Djonabaye à la radio nationale jeudi.

« Le président Deby aurait, selon ces médias, boycotté le 14ème sommet de la Francophonie, liant cela à une rencontre entre les présidents français et tchadien prévue et non tenue le 8 octobre 2012 à Paris », a affirmé M. Djonabaye.

« Les services de la présidence tiennent à préciser que cette campagne n’a d’autre dessein que de discréditer les institutions républicaines tchadiennes et de nuire aux bonnes relations tissées par l’histoire entre les deux pays (Tchad et Farnce) », s’indigne-t-il.

La présidence « rappelle que le président Idriss Deby était à Mongomo (Guinée équatoriale pour la fête nationale) en réponse à un engagement pris bien avant le 12 octobre. Mais la Francophonie n’a pas été négligée pour autant puisque le Tchad a été représenté par le Premier Ministre (Emmanuel Nadingar) au sommet de Kinshasa », a expliqué Dieudonné Djonabaye.

Le président Deby s’est rendu mardi à Kinshasa pour y rencontrer le président Joseph Kabila. De nombreux observateurs ont vu dans cette visite juste après le sommet un geste symbolique montrant que le président Deby avait boycotté le sommet pour marquer son mécontentement vis à vis de François Hollande tout en se montrant solidaire du président Kabila, dont le régime a été critiqué par le président français.

Avec AFP

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
franceFrancophoniemédiassommetTchad

Related Articles

Barack Obama demande aux voisins de la RDC de cesser d’aider les rebelles

Barack Obama a appelé lundi 1er juillet à Dar es Salaam les pays frontaliers de la République démocratique du Congo

Sida : l’Afrique du Sud lance les antirétroviraux les moins chers du monde

L’Afrique du Sud, qui compte un record de près de six millions de séropositifs, soit 11% de la population, a

Togo: exercice militaire anti-terroriste en présence du chef de l’Etat

[GARD align= »center »] Un exercice de simulation d’attaque terroriste s’est déroulé jeudi à l’hôtel Radisson Blu devant abriter en octobre prochain

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*