Nicolas Sarkozy annonce une plainte contre Mediapart

Nicolas Sarkozy annonce une plainte contre Mediapart

Nicolas Sarkozy

Nicolas Sarkozy a annoncé lundi son intention de porter plainte cette semaine contre le site d’informations Mediapart à la suite d’informations, qu’il dément formellement, sur un soutien financier présumé de la Libye de Mouammar Kadhafi lors de sa campagne présidentielle de 2007.

« Nous déposerons plainte contre Mediapart », a déclaré le président candidat sur France 2, en dénonçant comme un faux le document publié par le site – une note de 2006 présentée comme émanant des services secrets libyens dans laquelle le régime de Tripoli déclarerait avoir choisi d’appuyer la campagne de Nicolas Sarkozy pour un « montant de cinquante millions d’euros ».

« Ce document est un faux grossier (…) tout simplement parce que les deux personnes en Libye censées avoir envoyé ce document et le recevoir l’ont démenti », a-t-il ajouté en accusant une nouvelle fois Mediapart d’être une « officine ».

« Vous croyez vraiment qu’avec ce que je lui ai fait, M. Kadhafi m’a fait un virement ? Pourquoi pas un chèque endossé, c’est grotesque », a-t-il encore dit.

Un des responsables libyens mis en cause, Bachir Saleh alors directeur de cabinet de Mouammar Kadhafi, a fait savoir dimanche via son avocat qu’il exprimait « les plus expresses réserves sur l’authenticité de la note publiée par Mediapart ».

Il a ajouté « n’avoir jamais été le destinataire d’un tel document et dément catégoriquement avoir participé à une réunion le 6 octobre 2006 au cours de laquelle un accord aurait été conclu en vue de déterminer les modalités d’un soutien financier à la campagne présidentielle de 2007 de Nicolas Sarkozy ».

Dans un communiqué, Edwy Plenel, directeur et cofondateur de Mediapart, a indiqué dimanche que le démenti « tardif » de Bachir Saleh était « contredit par l’ensemble de nos révélations, qui sont à la disposition d’une justice indépendante ».

Nicolas Sarkozy a encore indiqué qu’il y avait « une partie de la presse, une partie des médias, notamment le site en question dont je me refuse à prononcer le nom, qui sont prêts à bidonner des documents ».

« Honte à tous ceux qui vont l’exploiter », a-t-il dit, en précisant que sa plainte serait déposée « avant la fin de campagne » présidentielle.

Reuters

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
francemediapartsarkozy

Related Articles

L’ex-premier ministre malien Modibo Sidibé rencontre Guillaume Soro

Les autorités ivoiriennes ont réservés un accueil bien chaleureux à l’ex-Premier ministre et candidat à la prochaine élection au Mali. Après une audience

Togo : Emmanuel Adébayor, un soutien à Faure Gnassingbé qui fait polémique

Le Togo est en plein période électorale. La campagne pour l’élection présidentielle va prendre fin ce jeudi. A deux jours

L’homosexualité pire que tous les cataclysmes, selon le leader gambien

Yahya Jammeh, l’homme fort de Banjul, a utilisé la tribune de l’ONU pour partager ses étranges obsessions, vendredi, rapporte 360.ch. Débarrassé du

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*