Niger: 18 militaires, un civil, quatre kamikazes tués à Agadez

Niger: 18 militaires, un civil, quatre kamikazes tués à Agadez

Dix-huit militaires nigériens et un civil ont été tués jeudi dans l’attentat contre un camp militaire à Agadez, dans le nord du Niger, où quatre kamikazes sont morts, et des élèves officiers sont retenus en otages par l’un des assaillants, a annoncé le gouvernement nigérien.

A Agadez, nous avons 19 morts, 18 militaires et un civil, a déclaré devant la presse à Niamey le ministre de l’Intérieur Abdou Labo.

Quatre kamikazes sont morts dans l’explosion, a-t-il poursuivi, faisant aussi état de 13 blessés, dont six graves dans les rangs de l’armée.

Un cinquième kamikaze s’est enfermé dans un local avec des otages élèves officiers en formation à Agadez, a-t-il ajouté.

Les dispositions sont prises pour arrêter le kamikaze et libérer les élèves officiers, a assuré le ministre.

Un autre attentat à la voiture piégée a visé presque au même moment un site d’uranium du groupe français Areva à Arlit (plus de 200 km au nord d’Agadez).

A Arlit, nous déplorons malheureusement cinquante blessés, a indiqué Abdou Labo.

L’un d’eux est un civil, les 49 autres blessés sont tous des agents des forces de défense et de sécurité, a-t-il détaillé.

Areva a de son côté fait état de 13 blessés parmi ses travailleurs nigériens.

La situation est sous contrôle et les recherches des autres assaillants sont en cours, a déclaré le ministre de la Défense Mahamadou Karidjo devant la presse à Niamey.

Un deuil national de 72 heures sera observé sur le territoire national à compter de ce jour, a-t-il précisé.

(Avec AFP)

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Related Articles

Bonjour Afrique

Voici la rubrique « Bonjour, Afrique » avec Xinhua: 14/05/2012 Le président guinéen invite la CENI à arrêter les opérations de révision des

L’Ouganda ferme un poste-frontière avec la RDC contrôlé par la rébellion du M23

L’Ouganda a annoncé mercredi avoir fermé un poste-frontière clé avec la République démocratique du Congo à la demande des autorités

Tanzanie-Rwanda: le torchon brûle entre les deux présidents

Les relations entre la Tanzanie et le Rwanda, tendues depuis le mois de mai, se sont encore détériorées, avec la

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*