Niger: le champion du monde de taekwondo Alfaga ambassadeur de l’Unicef

[GARD align= »center »]

Issoufou Alfaga Abdoulrazak lors des JO de Rio en 2016REUTERS/Issei Kato

Le Nigérien Abdoulrazak Issoufou Alfaga, sacré champion du monde de taekwondo à Seoul la semaine dernière et véritable vedette dans ce pays pauvre sahélien a été nommé « ambassadeur de bonne volonté pour les enfants » par l’Unicef, a constaté un journaliste de l’AFP lors de la cérémonie à Niamey.

« Je me suis engagé aux côtés de l’Unicef pour accompagner les frères. Parce que les enfants représentent l’avenir du Niger, on doit se donner à fond, à 1000 %, pour les aider », a déclaré Alfaga à l’AFP.

Alfaga est le premier nigérien désigné ambassadeur le fonds des Nations unies pour l’enfance, selon l’agence onusienne.

« L’engagement » que vient de signer Alfaga fait désormais de lui ambassadeur de l’Unicef pour au moins deux ans », durant lesquelles « il plaidera la cause des enfants », a expliqué Viviane Van Steiterghem la représentante de l’Unicef.

Pendant son mandat, Alfaga « travaillera » dans « différents programmes » élaborés par l’Unicef en faveur « des jeunes Nigériens les plus vulnérables », a-t-elle noté.

Agé de 22 ans et mesurant 2m07, Alfaga, qui s’entraîne en Allemagne, avait déjà ramené une médaille d’argent des jeux Olympiques de Rio de Janeiro en 2016 (la deuxième médaille olympique de l’histoire du pays, la première datait de 1972).

Il a été accueilli mercredi en héro par des milliers de supporters ivres de joie. Le président du Niger, Mahamadou Issoufou qui l’a reçu à son Palais, l’a fait Commandeur de l’ordre national du Niger et lui a remis un chèque de 20 millions de F CFA (30.000 euros). « Avec toi, le peuple nigérien est vraiment heureux d’être le témoin de la naissance d’une légende vivante », avait lancé le président.

Au Niger, un des pays les plus pauvres au monde, l’Unicef intervient notamment dans les secteurs de l’éducation et de la malnutrition qui affecte chaque année des milliers d’adolescents.

Depuis deux ans l’Unicef concentre également ses actions dans la région de Diffa, (sud-est nigérien), où vivent quelque 300.000 réfugiés et déplacés, à majorité des enfants, ayant fui les atrocités du groupe islamiste nigérian Boko Haram.

AFP

[GARD align= »center »]

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
Nigeronusportunicef

[GARD align="center"] [themoneytizer id=9411-16]

Related Articles

Togo : Le dialogue politique a échoué ; le facilitateur transmet le rapport au Premier Ministre

[GARD align= »center »] Entamé le 19 mai dernier, le dialogue politique inter togolais qui a pris fin mardi n’a abouti à

Centrafrique: la Minusca rend hommage au Casque bleu sénégalais abattu

[GARD align= »center »] La Mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation des Nations unies en Centrafrique (Minusca) a rendu ce mercredi un hommage

La présidente Sirleaf opposée à l’idée de transformer le Liberia en un Etat Chrétien

La présidente libérienne, Ellen Johnson Sirleaf a répondu défavorablement aux appels des membres d’un groupement d’églises appelé le Comité de

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*