Nigéria : Biya et Deby se coalisent contre Boko Haram avec le renforcement de la sécurité

Nigéria : Biya et Deby se coalisent contre Boko Haram avec le renforcement de la sécurité

[GARD align= »center »]

Idriss Deby et Paul Biya

Idriss Deby et Paul Biya | © P.R.C

On s’achemine vers une action régionale et concertée dans la lutte contre la Secte islamiste, Boko Haram dans le Nord du Nigéria sur les territoires des pays limitrophes comme le Cameroun et le Tchad.

Les présidents camerounais et tchadien, Paul Biya et Idriss Deby Itno ont convenu de rendre plus effective la mutualisation des efforts de leurs pays et prescrit une concertation plus dense entre leurs forces armées, le long de la frontière, afin de lutter efficacement contre les activités de la secte islamiste nigériane Boko Haram.

Les deux hommes ont annoncé cette résolution vendredi au cours d’une visite d’amitié et de travail de deux jours qu’effectue Idriss Deby à Yaoundé.

Le communiqué conjoint publié à cet effet aborde les questions de sécurité en Afrique centrale, notamment en République centrafricaine et dans les pays voisins. Les deux présidents ont fermement condamné le fondamentalisme religieux, source de tension dans la sous-région et au-delà.

[GARD align= »center »]

Paul Biya et Idriss Deby Itno ont de nouveau engagé leurs gouvernements sur les questions de changements climatiques, de désertification et d’intégration régionale. Au plan bilatéral, les deux Chefs d’Etat ont salué la signature prochaine du projet de construction d’une ligne ferroviaire reliant Ngaoundéré à N’Djamena, mais également d’un accord portant sur la construction du deuxième pont frontalier sur le Logone, entre Kousseri et N’gueli.

Egalement au centre des discussions, le transport des marchandises entre le Cameroun et le Tchad. En effet, le Tchad est un pays de l’hinterland et n’a pas d’ouverture sur la mer. Du coup, le pays s’approvisionne en grande partie à travers le port de Douala. Les deux leaders ont convenu de la nécessité de tout mettre en œuvre, de part et d’autre, afin d’alléger et de faciliter les procédures et assainir les pratiques pour une meilleure fluidité du trafic.

[GARD align= »center »]

Ainsi, la démarcation de la frontière doit être accélérée par les différentes administrations en vue de sa finalisation en 2014. Ils ont appelé au renforcement de la coopération pour la lutte contre la criminalité transfrontalière, le braconnage et le pillage des parcs et autres aires protégés.

© Oeildafrique.com

 


Tags assigned to this article:
BiyaBoko HaramDebynigeria

Related Articles

Togo : Alberto Olympio maintient sa candidature présidentielle et appelle au soutien

 [GARD align= »center »] Investi à l’issue du premier congrès ordinaire des 1er et 2 août dernier du Parti des Togolais (PT)

Naufrage du bateau « Le Joola »: la justice française ordonne un non-lieu

 [GARD align= »center »] Les juges d’instruction français qui enquêtent sur le naufrage du ferry sénégalais Le Joola, ont ordonné un non-lieu,

Côte d’Ivoire : Le lieutenant-colonel issiaka Ouatarra alias Wattao obtient son diplôme

Le lieutenant colonel, Ouatarra alias Wattao commandant en second de la garde républicaine de côté d’ivoire à obtenu ce mercredi

1 commentaire

Espace commentaire
  1. Gerard kenfack
    Gerard kenfack 2 juin, 2014, 08:58

    Desole mon frere, je ne sais pas de quel secte islamique vous parlez. Des idios utilent comme ils ont etes qualifies pas un analiste politites, sont des clones dresses pour destabiliser des pays cibles en afrique pour accomplir certains ambitions politiques. je ne vous apprends riens. Informes nous, ne devenez pas aussi acteurs de cette comedie. cessons de relayer ce genre d’information qui ne profitent qu’aux intigateurs resolus a semer la panique dans la sous regions. le chez de l’etat et sont homologue devraient prendre ces attacques au serieux pour proteger leurs population et leurs interets qui sont en jeux.

    Répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*