Nigeria: des hommes armés incendient un poste de police

Nigeria: des hommes armés incendient un poste de police
hommes armés

Capture d’écran d’une vidéo postée sur YouTube le 12 avril 2012 montrant apparemment des combattants islamistes de Boko Haram, dont leur chef Abubakar Shekau (c)
© YouTube/AFP/Archives

Des hommes armés ont mené dimanche matin de nouvelles attaques, aussitôt imputées par l’armée au groupe islamiste Boko Haram, dans une ville du nord-est du Nigeria, région en proie à de violents troubles.

Les hommes armés, munis d’explosifs, ont attaqué et incendié un poste de police, une école et deux tours de télécommunications dans la ville de Fika, ont indiqué l’armée et des habitants.

Un porte-parole de l’armée n’a pas évoqué de victimes, mais un habitant de Fika a affirmé que deux policiers ont été tués.

On nous a informés qu’il y a eu des attaques à Fika, et nous suspectons des terroristes de Boko Haram. Ils ont attaqué deux tours de télécommunications, un poste de police et une école primaire, a déclaré à l’AFP le lieutenant Lazarus Eli, un porte-parole militaire de l’Etat de Yobe, où se trouve la ville de Fika.

Des troupes ont été déployées dans la ville pour mettre fin aux violences, a-t-il aussi indiqué.

Selon des habitants, les hommes armés ont attaqué leurs cibles avec des explosifs vers 04H30 du matin (03H30 GMT).

Ils ont lancé des explosifs puis tiré sur leurs cibles, pour les incendier, puis ils se sont enfuis, a raconté un habitant, Tanimu Mani.

Les soldats qui sont arrivés sont rentrés à l’intérieur du poste de police et en ont sortis deux corps de policiers tués dans l’attaque, a-t-il ajouté.

Fika est située à 170 kilomètres de Damaturu, la capitale de l’Etat de Yobe, considérée comme un sanctuaire des islamistes radicaux de Boko Haram.

AFP

Bona

Bona

L'actualité africaine n'a pas de secret pour moi. Toujours à l'afflux, je ne loupe rien.


Tags assigned to this article:
nigeriaterrorismeviolences

Related Articles

Près de 90 morts dans la dernière flambée de violences au Burundi selon l’armée

[GARD align= »center »] Quatre-vingt sept personnes ont été tués vendredi lors des attaques coordonnées de trois camps militaires au Burundi, a

RDC: accord de paix régional et projet de force internationale robuste

ADDIS ABEBA – Onze pays africains ont signé dimanche à Addis Abeba un accord destiné à ramener la paix dans

Elections au Soudan: Omar el-Béchir qualifie les critiques internationales de « colonialistes »

Le président soudanais Omar el-Béchir a qualifié vendredi les critiques internationales sur les élections organisées la semaine dernière de « colonialistes »,

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*