Nigeria: Le gouvernement offre 300.000 dollars pour toute information concernant les jeunes filles enlevées

Nigeria: Le gouvernement offre 300.000 dollars pour toute information concernant les jeunes filles enlevées

[GARD align= »center »]

Des étudiantes et des mères nigérianes ont pris part lundi à une manifestation exigeant la libération des jeunes filles enlevées par Boko Haram | REUTERS

Des étudiantes et des mères nigérianes ont pris part lundi à une manifestation exigeant la libération des jeunes filles enlevées par Boko Haram | REUTERS

La police nigériane a offert mercredi 50 millions de nairas (215.000 euros) pour des informations permettant de retrouver les 223 adolescentes prises en otage par le groupe islamiste armé Boko Haram.

[GARD align= »center »]

« La police nigériane annonce une récompense en espèces de 50 millions de nairas à quiconque livrant des informations crédibles permettent de localiser et de secourir les lycéennes enlevées du lycée public pour filles de Chibok, dans l’Etat de Borno » le 14 avril, un rapt massif sans précédent revendiqué par Boko Haram.

AFP

AFP

AFP

L’Agence France-Presse (AFP) est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale.


Tags assigned to this article:
nigeria

Related Articles

Sierra Leone: un nouveau cas d’Ebola confirmé en Sierra Leone

[GARD align= »center »] Un nouveau cas de virus Ebola en Sierra Leone. Le décès d’une étudiante survenu jeudi dû au virus

Gambie: le Sénégal condamne le revirement de Jammeh

[GARD align= »center »] Le Sénégal, unique voisin terrestre de la Gambie, a condamné vendredi soir le revirement du président gambien Yahya

Niger – présidentielle: Issoufou affrontera l’opposant Amadou au second tour

[GARD align= »center »] Le président sortant Mahamadou Issoufou, arrivé en tête au premier tour de la présidentielle des 21 et 22

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*