Nigéria : Les séparatistes seront déçus selon Goodluck Jonathan

Nigéria : Les séparatistes seront déçus selon Goodluck Jonathan

[GARD align= »center »]

Goodluck Jonathan

Le président du Nigeria Goodluck Jonathan

Depuis que le Président nigérian Goodluck Jonathan a clairement manifesté son intention de briguer un nouveau mandat à la tête du pays, plusieurs de son parti, originaires du nord du pays mènent une certaine fronde et bon nombre d’entre eux ont démissionné du parti.

Mêmes des élus à l’Assemblée nationale avaient décidé de rejoindre les rangs de l’opposition pour faire échec à un autre mandat de Goodluck Jonathan.

En effet, au nom d’une règle non écrite dans le parti au pouvoir PDP, certains anciens dignitaires du parti au pouvoir ont voulu que la prochaine candidature du parti soit celle d’un homme originaire du Nord. Mais Jonathan ne l’entend pas de cette oreille, lui qui a eu toutes les chances du monde en étant vice-président à la mort de l’ancien président dont il avait fini le mandat avant d’être réélu à la tête du pays en 2011.

Ainsi, on note dans le nord du pays, depuis le début de l’année, une forme d’attaque punitive de Boko Haram et des autres groupes terroristes contre les populations du nord, comme pour punir le président. Le but serait de provoquer la séparation du pays.

[GARD align= »center »]

Dimanche de pâques à Abuja, le Président nigérian Goodluck Jonathan a fait savoir que ceux qui fomentent des troubles dans le pays avec la conviction de provoquer sa désintégration seront déçus.
La déclaration vise des groupes qui menacent la paix au Nigeria mais essentiellement les membres de Boko Haram

« Je crois en l’unité de la fédération nigériane et en la force à surmonter les épreuves. Aucun groupe criminel à l’intérieur ou à l’extérieur ne pourrait désintégrer le pays », a déclaré Goodluck Jonathan. Pour l’occupant du palais Aso Rock à Abuja, le défi lancé par Boko Haram sera relevé.
Le Président a indiqué à l’endroit de ceux qui attendent la division du Nigeria que la tribulation sera surmontée. « Ceux qui pensent que ce pays sera divisé en nord, sud, est et ouest ou une entité quelconque, ils seront déçus, le Nigeria ne sera pas divisé », a-t-il martelé.

[GARD align= »center »]

Cette détermination du président nigérian intervient au moment même où le groupe Boko Haram a enlevé des lycéennes dans l’Etat de Borno et dont les recherches se poursuivent en vue de les retrouver.

Didier Assogba
Oeildafrique.com

 

Didier Assogba

Didier Assogba

Journaliste à Oeil d'Afrique. Basé à Lomé, Togo


Tags assigned to this article:
nigeria

Related Articles

Les Ivoiriens privilégient le mobile money pour effectuer leurs transactions financières (rapport BM)

[GARD align= »center »] En Côte d’Ivoire, les populations privilégient le mobile money pour effectuer leurs paiements et transferts d’argent, relativement aux

Bénin: Barthélémy Kassa risque de perdre son immunité parlementaire pour une affaire de détournement

L’affaire de détournement des fonds d’un projet d’eau potable financé par les Pays-Bas continue de faire couler beaucoup d’encre et

Ghana : l’opposant Akufo-Addo élu président avec 53% des suffrages exprimés

[GARD align= »center »] Nana Akufo-Addo, le candidat du NPP, le principal parti de l’opposition ghanéenne, a remporté la présidentielle de mercredi

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*