Le Nigeria supplante l’Afrique du Sud et devient la première économie africaine

Le Nigeria supplante l’Afrique du Sud et devient la première économie africaine

[GARD align= »center »]

Le président du Nigeria Goodluck Jonathan

Le président du Nigeria Goodluck Jonathan

Le Nigeria est devenu la première économie du continent. Il dépasse l’Afrique du Sud, avec un PIB de 510 milliards de dollars en 2013. L’information est donnée par les autorités nigérianes.

Le plus peuplé d’Afrique et premier producteur de pétrole africain, avec son nouveau chiffre du produit intérieur brut (PIB) ravit ainsi la vedette à son rival de toujours sur le continent. Le nouveau PIB nigérian a été annoncé par le chef du Bureau national des statistiques, Yemi Kale, indiquant qu’il avait été calculé selon une nouvelle méthode. En 2012, le PIB du pays était de 453,9 milliards de dollars, selon cette même méthode, alors qu’il était de 384 milliards de dollars pour l’Afrique du Sud la même année.

Depuis 1990 le Nigeria n’avait pas modifié sa méthode de calcul du PIB comme l’ont recommandé des statisticiens des Nations unies qui préconisent aux pays de modifier tous les cinq ans le mode de calcul pour prendre en compte les évolutions dans la production et la consommation.

Finalement ça a été fait et les nouveaux chiffres, qui prennent en compte l’apparition et le développement rapide de nouveaux secteurs et de nouvelles industries, notamment les télécommunications et l’industrie locale du cinéma, Nollywood, donnent aux investisseurs étrangers une vision plus réaliste de l’économie du pays.

Mais le bémol est que des experts indiquent que ces chiffres ne doivent pas être interprétés comme un signe de développement. En effet, l’Afrique du Sud reste largement devant le Nigeria en termes de PIB par habitant, d’infrastructures et de gouvernance.

[GARD align= »center »]

Au Nigéria, la grande majorité des quelques 170 millions d’habitants vit avec moins de deux dollars par jour même si une petite partie de la population est extrêmement riche. Le pays manque cruellement d’infrastructures et le manque d’accès à l’eau potable est saisissable sans oublier les quotidiennes coupures d’électricité et la corruption grande échelle.

© Oeildafrique.com

 


Tags assigned to this article:
économienigeria

Related Articles

Togo: la diaspora a envoyé 182 milliards de Fcfa en 2014

 [GARD align= »center »] Les données 2014 de la Banque Mondiale sur les envois de fonds des migrants vers leur pays d’origine

La stabilité de Madagascar, objet d’un entretien entre le pape et Rajoelina

Le pape François a reçu vendredi le président de l’autorité de transition malgache Andry Rajoelina, avec lequel il a évoqué

Le Nigeria refuse d’arreter à Abuja Omar el-Béchir au sommet de l’Union africaine

Omar el-Béchir a participé, lundi 15 juillet, au sommet spécial de l’Union africaine [UA] sur la santé qui se déroule

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*