Nigeria : Un attentat suicide d’une adolescente fait six morts

photo-diffusee-par-l-armee-nigeriane-et_6ad69164bea5af562eb150560379cda8

Mardi matin, six personnes ont trouvé la mort et au moins vingt-huit blessées dans un attentat perpétré par une jeune femme kamikaze près de la gare routière de Damaturu.

L’explosion, qui n’a pas encore été revendiquée, est survenue mardi 25 août à 8h00, heure française, dans l’état de Yobe au nord-est du Nigeria. « Vers 07h40, une kamikaze de 14 ans environ a mis à feu un  engin explosif sur un parking du centre de Damaturu. Six  personnes ont été tuées en comptant la kamikaze », a déclaré un  porte-parole de la police. Selon un témoin, la jeune fille a voulu, en vain, pénétrer dans la gare routière mais « elle n’a pas été autorisée à entrer car elle a refusé de se soumettre à la fouille des gardes de sécurité ». Ce type d’attaques suicide pourrait s’apparenter aux attentats de la secte Boko Haram qui n’a pas hésité à recourir à des femmes kamikazes pour semer la terreur dans la région ces derniers mois. L’attentat survient au lendemain de la visite du Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki Moon, venu commémorer le 4ème anniversaire d’une attaque de Boko Haram contre le siège de l’ONU à Abuja, qui avait fait 24 morts. Ban Ki-moon a également rappelé l’enlèvement des 276 lycéennes par le groupe islamiste à Chibok le 14 avril 2014. Leur sort reste à ce jour inconnu. « Je demande une nouvelle fois aux responsables de libérer sans conditions les filles de Chibok et les nombreux enfants et adultes enlevés dans le nord-est [du Nigéria] », a également insisté le Secrétaire général de l’ONU.

Buhari attendu à Paris

Au lendemain de son investiture le 29 mai 2015, le président nigérian Muhammadu Buhari avait manifesté sa volonté de mettre fin à l’organisation terroriste, mais Boko Haram, traqué, a intensifié ses attaques dans le nord-est du pays et le long des frontières camerounaises et tchadiennes. Toutefois, la coalition internationale contre le groupe islamiste se renforce et le président français F. Hollande a annoncé mardi l’organisation d’une rencontre avec tous les pays concernés par la lutte contre Boko Haram à Paris. « Dans quelques jours, je recevrai le nouveau président nigérian Buhari et je lui confirmerai que la France est prête à réunir tous les acteurs de la lutte contre Boko Haram » a-t-il déclaré. « Tous les pays de la région sont concernés, le Nigeria, le Cameroun, le Tchad, le Niger », « Nous leur devons une solidarité sans faille, parce que ce sont des pays amis, et parce qu’il en va aussi de l’équilibre de toute l’Afrique de l’ouest », a-t-il ajouté.

Marie-Hélène Sylva
© OEIL D’AFRIQUE

Marie Hélène Sylva

Marie Hélène Sylva

Journaliste à oeil d'Afrique, basée à Paris (France)


Tags assigned to this article:
attentatnigeria

[wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4][wp_ad_camp_4] [fbcomments]

Related Articles

Présidentielle au Malawi: le nouveau décompte d’une partie des voix contesté

[GARD align= »center »] La commission électorale du Malawi a annoncé dimanche qu’une partie des suffrages allait être recomptée pour la présidentielle

RDC : Albert Moleka démissionne de l’UDPS-Kibassa

[GARD align= »center »] Les accords du 18 octobre et du 31 décembre n’ont pas fini de diviser la classe politique congolaise. Dans

Bombardement de Bouake: l’ex-ministre Alliot-Marie visée par une plainte

L’ancien ministre de la Défense, Michèle Alliot-Marie, est visé par une plainte pour « complicité d’assassinats » de proches de militaires victimes

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*