Le nom du chef de la diplomatie ivoirienne « rayé » sur une liste pour un voyage officiel

[GARD align= »center »]

Albert Mabri Toikeusse

Le ministre ivoirien des Affaires étrangères, Albert Mabri Toikeusse|©DR

Le ministre ivoirien des Affaires étrangères, Albert Mabri Toikeusse, dont le nom figurait sur la liste des personnalités pour le 4è Sommet Afrique-Monde Arabe de Malabo qui se tient à compter de mercredi dans la capitale équato-guinéenne, a été biffé au profit d’un officiel.

M. Mabri a été remplacé sur la liste pour le voyage par Amadou Gon Coulibaly, secrétaire général de la présidence ivoirienne, selon des sources concordantes.

Certains rapprochent cet événement à l’atmosphère qui règne au sein de la plateforme des houphouétistes, la coalition au pouvoir, qui va aux élections législatives avec plusieurs candidatures indépendantes issues des partis alliés. Ils affronteront par ailleurs ceux de leur camp dont la candidature a été retenue.

Selon eux, Mabri Toikeusse « pourrait payer les frais d’une volonté d’imposer ses candidats, 21, en dehors du RHDP (Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix) dont il fait partie, pour les prochaines législatives ».

Contacté, un membre du Cabinet de M. Mabri a fait savoir que ces genres de choses sont récurrents. Car, au dernier moment, des personnalités sont portées sur la liste des voyages officiels vu les dossiers à gérer ou la disponibilité de certaines personnalités.

Le chef de la diplomatie ivoirienne, Mabri Toikeusse, est resté à Abidjan. Le constat est qu’il ne participera pas à ce Sommet.

© OEIL D’AFRIQUE

[GARD align= »center »]


Tags assigned to this article:
cote d'ivoire

[GARD align="center"]

Related Articles

Mali: quatre Casques bleus tués par un engin explosif

 [GARD align= »center »] Quatre soldats de la mission de l’ONU ont été tués mardi par « un engin explosif » qui a touché

Boko Haram : la force multinationale fait les derniers réglages pour le début des opérations

Un nouveau sommet des pays de la Région du Lac Tchad se déroule actuellement à Ndjamena.  La rencontre qui enregistre

La Côte d’Ivoire veut ramener ses temps de coupure d’électricité à 35 heures en 2013

Le gouvernement ivoirien veut améliorer sa fourniture d’électricité en ramenant ses ‘’temps de coupure’’ à 35 heures en 2013 contre

Aucun commentaire

Espace commentaire
Aucun commentaire Soyez le premier à répondre à ce commentaire

Espace commentaire

Votre e-mail ne sera pas publié
Required fields are marked*